Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Jeudi 20 Juillet
Sainte Marina
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

Femmes créoles avec AMINA LE MAGAZINE DE LA FEMME

Joëlle Rousseau
 

  
  Présidente de l’association “Kako Art. Joëlle Rousseau défend l’art. Née le 6 novembre 1979 sur l’île de Saint-Martin, à 240 kilomètres à  l’est de Porto-Rico,  Joëlle Rousseau est issue d’une famille de six enfants. Célibataire, elle est présidente de l’association « Kako Art »

 Quel est votre parcours?

Après mon cursus élémentaire primaire et secondaire dans les établissements scolaires de Saint-Martin quartier d’Orléans et Marigot de 1982 à 1995. J’ai décidé de poursuivre ma scolarité en lycée en optant pour la préparation d’un bac économique et social. Pour arriver à quitter l’île, je devais en août 1995 pour la Guadeloupe et continuer ma scolarité au lycée de providence aux Abymes, J’obtins mon bac économique et social en 1998, je continuai à la faculté de Fouillole un Deug économie et gestion de 1998 à 2001. De 2001 à 2003, je fis un stage dans une agence immobilière afin de lier la théorie à la pratique. Suite à l’obtention de mon BTS, j’obtins en février 2004 un poste de responsable du service projet marketing d’une structure associative en Guadeloupe développant des projets socio culturels et éducatifs. J’ai un diplôme d’études supérieures en gestion. J’ai été invitée par M Gérard Hilaire à m’inscrire comme bénévole dans un projet artistique. Ce dernier de viendra, en mai 2005, Kako Art.
 Aujourd’hui, cette association est de venue en Guadeloupe une plaque  incontournable de la vie artistique et culturelle de la cité.

Quel est le but de votre association?

Depuis juin 2008, je suis présidente de Kako Art, ce qui ne m’empêche pas de m’impliquer sur le terrain, et dans les dossiers. Le but de notre association est de promouvoir l’art et sa valeur économique, l’organisation d’activités ludiques et pédagogiques, l’événementiel musical, l’organisation de stages, etc.

Vos projets ?

Dans nos projets immédiats, nous visons à assurer le suivi d’un chantier d’insertion de 20 jeunes dans l’acquisition des notions d’art plastiques et la restitution de ses notions par un embellissement de leurs villes et quartiers d’origine, cela va de juin à décembre 2009. Cette action est subventionnée dans le cadre urbain de cohésion sociale, il s’agit là d’une subvention mixte impliquant l’Etat, la région Guadeloupe, le département et la ville. Ensuite, renouveler pour sa cinquième édition l’événement « Le Carrefour des Arts ». Nos projets futurs sont principalement orientés vers le développement des liants et réseaux entre les peuples de la
Caraïbe, et la diaspora noire dans le monde.

En conclusion?

Je respecte le travail de valorisation fait par AMINIA autour de la femme noire. Je dédie ces derniers mots à feue Gerty  Archimède. 
  C’est un profond respect que j’ai pour celle “famn poto mitan a péyi la » .
 J’adresse mes condoléances attristées à sa famille.

Contact: Joëlle Rousseau, présidente de l’association Kako Art 71, résidence les Muscades 97122 - Baie-Mahault — Port. 069045 13 15
            
                                                          
Par Moussa Fofana

 

 

 

 

 

    

 

 


 


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net