Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Vendredi 22 Septembre

Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

Femmes créoles avec AMINA LE MAGAZINE DE LA FEMME

Maryline Chauvet
 

A 36 ans, Maryline Chauvet la septième maire-adjointe est la plus jeune membre dubureau  municipal de Schoelcher. Le tout nouveau maire, Luc-Louison Clémenté lui a confié la délégation à la vie des quartiers, à la jeunesse, aux fêtes et cérémonies.

Tout un programme, n’est-ce pas ?
 Je ne vous le fais pas dire. Il fallu dans un premier temps déterminer les zones (il y en a 21) et mettre en place un comité de quartier à la tête de chacune d’elles. Rappelons toutefois que les délégués de quartier sont élus par la population du quartier concerné. Selon l’importance des quartiers il peut y en avoir deux, trois ou quatre, au maximum cinq. Cela dépend des problématiques soulevées par la population. La charte qui en est ressortie a été adoptée è l’unanimité par les 78 délégués de quartiers.

Vous êtes toute jeune en politique?

C’est mon tout premier mandat et de plus, je suis la plus jeune des élus du bureau municipal. Il y bien un conseiller municipal plus jeune que moi mais il n’est pas maire-adjoint.

Quelles sont vos premières impressions?

Je découvre la fonction et ses responsabilités. Il faut essayer de tout faire et surtout bien faire, On se sent utile, c’est très motivant. La population a la possibilité de s’exprimer, de faire des propositions et je me rends compte combien les gens apprécient de participer è des décisions.

Quels sont les autres chantiers?

Un gros travail d’information auprès de la jeunesse sur la commune. Beaucoup de structures sont à leur disposition mais, hélas, elles sont encore méconnues de leurs principaux destinataires .

Cela suppose toute une organisation?

Je suis enseignante et j’ai en charge un CM2. C’est une classe lourde. Je suis aussi mère d’un enfant en bas âge, donc je dois savoir m’organiser. J’aime monter des projets et voir qu’on arrive à quelque chose de concret. J’aime aussi transmettre l’état d’esprit du maire auquel j’adhère, c’est un jeu collectif.

Par exemple?

Ma cellule n’existait pas auparavant donc il a fallu la créer de toutes pièces. C’est le plus bel exemple que je puisse vous donner.

Contact: ma.m.chauvet@ooI.fr

                                                         Entretien Joêl Sandot

 

 


 


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net