Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Mardi 21 Novembre
Saint Ernest
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

    La France de l'outre mer  -  L'archipel des Gambier

   L'archipel des Gambier  - Polynésie française
 
  
Situé à 1800 kilomètres au Sud-est de Tahiti, l’archipel des Gambier est un immense lagon habité d’îles hautes et d’îlots bordés de pandanus et de cocotiers. Tous les reliefs, tous les paysages y sont recensés, des hautes montagnes verdoyantes qui dominent Mangareva aux longues étendues de sable blanc qui caractérisent les îles basses, du lagon turquoise aux passes agitées.

 Mangareva
  Colonisé au 13ème siècle par les navigateurs marquisiens, Mangareva est dévoilé aux occidentaux quelques cinq siècles plus tard lors d’un voyage de James Wilson. Terre d'aventure, éloignée des grandes routes maritimes, les Gambier ont su préserver leur cachet originel, la nature y est intacte, les lagons sont d'une grande beauté.
Mangareva est l’île principale de l’archipel, la seule encore largement habitée. Ses deux villages, Rikitea et Taku, abritent environ un millier d’habitants qui vivent de la culture maraîchère et de la pêche.
Depuis quelques années, l’implantation de fermes perlières dans l’archipel, mobilisent des centaines de Mangaréviens autour de la production de perles noires. Bungalows aux couleurs vives, ces petites fermes égayent les nombreuses baies autour des îles.
Sauvages, intactes, préservées de la civilisation après tant d’années, Mangareva, Taravai, Akamaru et Aukena, les principales îles hautes de l’archipel demeurent un lieu magique, où vivre en harmonie avec la nature est encore possible.
Quoi de plus agréable qu'une ballade au bord du lagon? Rien, si ce n'est peut-être la rencontre d'une faune et d'une flore rare et préservée, le coup d'œil d'un noddie qui vous regarde sans s'effrayer le moins du monde.


L’histoire de cet archipel ne peut-être abordée sans que l’on évoque les pères Carret et Laval, et la mission des Gambier.
En quelques décennies, les frères picpuciens s'imposeront auprès de la population, ils les convertiront à la religion catholique, développeront l'agriculture vivrière, la récolte des nacres et en feront des bâtisseurs de cathédrales.
De cette période, de nombreuses bâtisses demeurent, témoignage émouvant de la passion des Mangaréviens pour un Dieu venu d’ailleurs.
Esseulées sur des terres abandonnées des hommes, les églises St Gabriel, Notre Dame de la Paix, St Raphaël et les nombreux édifices de la mission témoignent de ce passé récent mais révolu.
Si les églises ont été entretenues par les fidèles, couvents, séminaires, et collèges ne sont plus aujourd'hui que bien belles ruines grignotées peu à peu par une végétation luxuriante.


Les édifices religieux des Gambier sont uniques, Leurs autels en bois tropicaux incrustés de nacres et de perles naturelles ont été restaurés à l'identique par les jeunes de l’île.
Colonnades et pavages sont taillés dans la pierre de corail, attestant du travail colossal que fut cette entreprise.
L'archipel des Gambier est d'une grande beauté, une beauté authentique où se mèlent montagnes masjesteuses et sauvages, plages magnifiques baignant dans un lagon aux eaux turquoises, et vieilles pierres riches d'histoire.

 

        Source des informations sur  Polynésie française: site ica.pf.fr

 

 

 

 

 

 

 

 




Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net