Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Mercredi 29 Mars
Sainte Gwladys
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

La France du Pacifique occidental

 Découvrez : - NOUMEA - GRANDE TERRE  - LES ÎLES LOYAUTE - 
                     - LES ÎLES DES PINS -

Présentation - Grande Terre
 
  
La Grande Terre est l'île principale de la Nouvelle-Calédonie, dans l'océan Pacifique. De par sa superficie, la Grande Terre est la 52e île du monde, la 22e de l'Océan Pacifique, la 6e du Pacifique sud, la 2e de la mer de Corail et la plus grande île de France, deux fois plus grande que la Corse. Elle représente 88 % de l'ensemble du territoire de la Nouvelle-Calédonie. Orientée du nord-ouest au sud-est, prolongée au nord par les îles Belep et au sud par l'ile des Pins avec lesquels elle forme l'arc ou archipel de la Grande Terre, elle forme un ensemble allongé de 400 km de long (du « bout du monde » à Poingam dans la commune de Poum à l'extrêmité nord-ouest jusqu'au cap N'Dua à la limite entre le Mont-Dore et Yaté à la pointe sud) pour 64 km à son endroit le plus large (entre la presqu'île de Pindai dans la commune de Poya sur la côte ouest et Poindimié sur la côte est).

  Si l'appellation officielle de l'île aujourd'hui est « Grande Terre », son appellation historique, donnée par le navigateur anglais James Cook lorsqu'il l'a accosté pour la première fois en 1774, est bien Nouvelle-Calédonie. Après la prise de possession par la France en 1853 de l'ensemble des îles qui forment aujourd'hui la Nouvelle-Calédonie et son accession au statut de colonie à part entière en 1860, son nom officiel est « Nouvelle-Calédonie et dépendances », le terme « dépendances » renvoyant aux îles Loyauté, Belep, des Pins et l'ensemble des petits îlots périphériques. Toutefois, par simplicité, et parce qu'il s'agit de l'île la plus importante, le nom de Nouvelle-Calédonie, voire de « Calédonie », est employé rapidement pour désigner tout à la fois l'île et l'ensemble de la colonie puis du Territoire. Quoi qu'il en soit, le nom officiel reste « Nouvelle-Calédonie et dépendances » jusqu'en 1988 (la loi du 17 juillet 1986, dite statut Pons I, est la dernière à employer ce terme et la loi du 22 janvier 1988, dite statut Pons II, la première à désigner le Territoire comme simplement « Nouvelle-Calédonie »).

  Parallèlement, tous les textes statutaires d'avant 1999 définissant la collectivité néo-calédonienne citent l'île principale comme « Nouvelle-Calédonie ou Grande Terre . La loi organique du 19 mars 1999 né de l'Accord de Nouméa est le premier document officiel portant statut à n'employer que le terme de « Grande Terre ». Le nom officiel de l'île est donc alors bien désormais « Grande Terre ».

 

 

        Source des informations Wikipédia

 

 

 

 

 

 

 

 




Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.torop.net