Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Dimanche 30 Avril
Saint Robert
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

Femmes créoles avec AMINA LE MAGAZINE DE LA FEMME


Justine de Carvalho

Justine de Carvalho


Elle  a le contact facile. Une qualité essentielle pour travailler dans un office notarial. Originaire de la Guadeloupe Justine de Carvalho a su faire son trou dans ce secteur. Elle a accepté de parler de son parcours avec AMINA.


Présentez-vous à notre lectorat…

Je m’appelle Justine, je suis originaire de la Guadeloupe, je suis âgée de 51 ans. Assistante notariale dans un  grand office de la banlieue sud de Paris, nous sommes en tout une trentaine de personnes. J’ai deux enfants  Léa, 21 ans, et Alexandre, 14 ans. Je vis seule avec mes enfants, mon mari étant décédé d’un cancer.

Pourquoi avez-vous choisi cette profession ?

Un pur fruit du hasard. C’est ma mère qui avait vu une publicité pour l’école de secrétariat notarial dans le métro. Je passais alors mon CAP de sténodactylo. Elle m’y a inscrite. J’y ai passé un an. Cette école n’existe plus. Elle se trouvait à Paris, métro Argentine, rue Villaret de Joyeuse.


Quel est votre parcours ?

Je suis entrée en qualité de sténo dactylo avec un parcours ordinaire, l’apprentissage sur le tas et l’expérience avec les années. J’ai bougé, j’ai travaillé dans plusieurs offices de Paris et en banlieue. D’ailleurs il faut bouger pour mieux apprendre, rien ne vaut l’expérience.


Comment se déroule votre tâche au quotidien ?

Je suis en charge de la rédaction du courrier, des actes, des appels téléphoniques des clients et de l’ouverture des dossiers.


Quelles sont les principales contraintes ?

Il n’y a pas de contraintes particulières, il faut s’adapter.


Quelles compétences faut- il avoir pour devenir une bonne assistante de notaire ?

Le CAP sténo dactylo ou BEP de secrétariat, un apprentissage dans l’office et l’expérience qui vient avec l’âge.


Quelle est la taille de l’étude où vous travaillez ?

Nous sommes actuellement trente avec les patrons  le père et ses deux fils.


Quels sont les critères pour réussir dans ce métier, selon vous ?

Disponibilité, contact facile avec la clientèle, amabilité.


Quels sont les débouchés dans un avenir proche ?

Beaucoup d’avenir à condition que les affaires reprennent. En ce moment, à cause de la crise, on constate un important ralentissement des transactions immobilières.

Votre message aux jeunes ?

Accrochez-vous et travaillez dur !

                                                                      Jean-Jacques Seymour  (01/09)
                                                                                              

            retour


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.torop.net