Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Jeudi 29 Juin
Saint Pierre
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

Femmes créoles avec AMINA LE MAGAZINE DE LA FEMME


Maryse Dalmatie

Maryse Dalmasie

Maryse Dalmasie est née d’une famille de commerçants de Schoelcher.
Après avoir longtemps travaillé dans le bar-restaurant de ses parents sur le bord de mer, elle a ouvert un bureau de presse au centre commercial Lafontaine, à Terreville, sous le nom de "Presse Dalmasie"

Quels types d’articles proposez-vous ?

La vocation initiale de ma boutique c’est la vente de journaux, revues, magazines et autres périodiques. Cela dit, je vends aussi bien du tabac, des bonbons, de la papeterie, des cartes téléphoniques prépayées et de recharges pour les portables des trois opérateurs que nous savons ici. J’ai aussi quelques bijoux fantaisie mais du haut de gamme ! C’est du vrai cristal avec des colliers antiallergique. Vous pourrez aussi trouver chez moi des CD et autres Cd rom vierges et des services comme la photocopie ou les timbres postes. C’est vrai qu’il y un bureau de poste tout près mais la clientèle ne cesse de me réclamer des timbres donc autant la satisfaire.

Vous venez tout juste d’ouvrir ?

Depuis le premier décembre 2007. Auparavant, il y avait déjà dans ce même local un commerce qui  vendait à peu près la même chose mais çà n’a rien à voir avec moi. Mon activité est toute nouvelle.


Vous attendez quel type de clientèle ?

Etant donné que je suis située dans un centre commercial, c’est donc un commerce de proximité. Les enfants viennent y acheter leurs friandises tandis que les adultes sont souvent intéressées par les revues et magazines. En fait j’ai un peu tout le monde ici, que ce soit les hommes, les femmes, les enfants, les jeunes ou moins jeunes, du moment qu’on s’entende bien, ça va ! 

Quel est votre produit “phare”?

C’est surtout la presse, que ce soit les magazines locaux ou internationaux. Par contre, parmi les revues, ce qui se vend le mieux c’est toute la presse informatique. Ça, c’est très demandé.

Quelles sont les premières réactions des clients ?

Il y a des phrases que j’ai souvent entendues depuis l’ouverture: "Ça manquait à Terreville, surtout pour les journaux et es cigarettes".

Comment l’idée vous est-elle venue de passer du bar-restaurant à la papeterie ?

J’ai beaucoup de respect pour tous les types de clientèle. On a beau dire, c’est quand même les clients qui nous font vivre mais j’avais envie de voir autre chose que l’ambiance de bar !
D’autre part habitant Schoelcher, je savais que ce local était inoccupé depuis un moment. J’ai donc postulé. Je voulais surtout rester à Schoelcher. J’y habite depuis 25 ans et je m’y plais.

Ce centre commercial tourne difficilement. Vous pensez vous en sortir ?

Oh, je ne cherche pas à être multi milliardaire un jour, tout ce qui m’intéresse, en fait, c’est de gagner ma vie pour vivre normalement. Bien sûr, il y aurait des améliorations à apporter pour dynamiser l’ensemble du centre. Si les transports en communs le desservaient, ça aurait attiré un peu plus de clients. Plutôt que d’aller au bourg ou à Batelière, ils viendraient ici puisque c’est plus près de chez eux.

                                                                                     Joël Sandot (10/08)

            retour


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.torop.net