Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Mardi 17 Octobre
Saint Baudoin
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

Femmes créoles avec AMINA LE MAGAZINE DE LA FEMME


Esther Bacle

Esther Bacle

Pur produit du métissage, Esther est à la fois originaire de la Martinique et d’Afrique du Nord.
En mai 2008, elle a ouvert sa boutique, "Terre Berbère", au centre ville de Fort-de-france. Cosmétiques, textiles et objets issus de l’artisanat marocain sont proposés au public.

Un gros plan sur quelques produits ?

La plupart des produits en vente proviennent d’Afrique du Nord mais il y en a aussi quelques-uns d’Afrique noire.
Parmi mes produits phares : le savon noir traditionnel en pâte, fabriqué à base de plantes cultivées au Maroc. Ce sont généralement les femmes du pays qui le réalisent. Il enlève les tâches brunes dues au soleil, aux piqûres d’insectes ou tout simplement au vieillissement. Il élimine ainsi toutes les cellules mortes et laisse une peau agréablement douce. Je vends aussi de l’ambre, très connu pour son parfum. Les femmes s’en enduisent le corps. Sans oublier tous les autres cosmétiques qu’il faut venir découvrir à ma boutique.
Je vends également des plaids que l’on appelle sabra. Ils sont réalisés à la main, toujours par les femmes, à partir de deux matières premières principales que sont la laine de mouton et la soie de bambou. Cà donne des petites merveilles. Les femmes en font des couvre-lits, des chemins de table ou les disposent sur les canapés et autres sofas.
Quant aux babouches, elles sont en peau de chèvre et font fureur à Marrakech !
J’ai aussi de beaux chemisiers avec des motifs bien marocains, même si j’ai été amenée à adapter le tissu aux besoins de la Martinique. Les nuits au Maroc sont beaucoup plus froides qu’ici où le tissu est beaucoup plus léger.

Vous vous êtes installée en centre-ville. Ce n’est pas innocent n’est-ce pas ?

J’aurais pu choisir un emplacement dans l‘un des centres commerciaux de la périphérie, mais je suis une femme très indépendante. D’autre part, je crois beaucoup à la dynamisation de la capitale. Je suis à deux pas du tout nouveau parc de stationnement, le parking Perrinon, un endroit propice aux affaires. J’y suis bien. Je mets toutes les chances de mon côté. L’emplacement, c’est une carte maîtresse.

Quels sont vos loisirs ?

Je n’ai pas vraiment de loisirs mais plutôt une deuxième activité qui rejoint un peu la première. Je donne des cours de danse et d’art de la scène dans deux salles de Fort-de-France, à l’Atrium et à la MJC de Floréal. Cela s’adresse uniquement aux femmes.
                                                                                        Joël Sandot (06/08)

            retour


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net