Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Mardi 25 Juillet
Saint Jacques
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

Femmes créoles avec AMINA LE MAGAZINE DE LA FEMME


Monique Nelson-Carole

Monique Nelson-Carole


Monique Nelson Carole est la trésorière de l’association Thradis créée en février 2006 pour regrouper les jeunes des cités autour d’un projet innovant, et mobilisateur. Thradis propose des activités culturelles assez originales. Deux grands talents se révèlent parmi les jeunes.

Quels ont été les principaux rendez-vous de l’association ?

On peut citer la ronde des jeunes, le Noël des enfants en 2005, la comédie musicale “Fout sa Bel, Dann” (Que c’est beau !) portée à la scène du Grand Carbet et sponsorisé par le SERMAC.
Sans oublier le ballet Pomme Cannelle, Belya, Krèation Jénès ou les frères Rastocle.

Résumez-nous ce spectacle...

C’est l’histoire d’un couple brésilien qui, après avoir reçu une amie martiniquaise, choisit de venir visiter notre île au soleil. J’en profite pour remercier la ville de Fort de France, le Sermac et toutes les familles des jeunes qui ont mis la main à la pâte.

Mis  à part l’aspect théâtre ?

Des artistes connus nous ont prêté leur concours. Parmi eux, les groupes Belya, Kréation Jénès, le Ballet Pomme Cannelle, les frères Rastocle. Et le grand clarinettiste martiniquais Barel Coppet !

Quelles sont les activités proposées aux jeunes ?

Du théâtre, des échasses, et de la danse. L’association forme ainsi une nouvelle génération de comédiens et échassiers. Elle est implantée au coeur même de la cité Montgéralde, quartier populaire aux environs de Fort-de-France.

Quelles danses pratique-t-on chez vous ?

Essentiellement de la danse traditionnelle comme le Bèlè. Belya, La Lin Klè, etc. Les danses qui se pratiquent à la ville comme celles des campagnes.

Des vocations se sont révélées ?

Tout à fait ! Ma fille Anne-Laure Carole. Elle joue de plusieurs instruments dont de la clarinette. C’est l’élève de Barel Coppet à qui elle voue un véritable culte !
                                                                                        Joël Sandot (03/08)

            retour


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net