Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Vendredi 28 Avril
Sainte Valérie
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

Femmes créoles avec AMINA LE MAGAZINE DE LA FEMME


Véronique de la Cruz

Véronique de la Cruz


Véronique de la Cruz a expose son talent au Salon Lyon Mode City. A trente-trois ans, cette mère de famille de deux enfants est PDG de sa propre marque. Après avoir réussi son diplôme en science politique, Véronique a toujours aimé la création. Cette ancienne Miss Guadeloupe, après avoir décroché le titre suprême de Miss France 1993, se confie à AMINA.

Comment avez- vous créé V Del Sol ?

Il y a deux ans. J’ai toujours créé. Dès mon plus jeune âge, je faisais des échanges de maillots avec ma cousine. En Guadeloupe, aller sur la plage avec un beau maillot, c’est comme si vous allez à une grande soirée. Mon bilan est positif. Nous avons été publiés dans les plus grands magazines de mode américains.

Quel genre de clientèle avez-vous ?

Une clientèle très cosmopolite ; les deux premières années, nous avons ciblé la Jamaïque et le Canada. Notre cliente a un fort pouvoir d’achat, elle veut être belle, et surtout avoir un produit qui se différencie des autres marques. Nous avons des boutiques à Washington et New york. Actuellement, je développe le marché en Europe, c’est pour cela que je suis à Lyon.

Vous avez été Miss France 1993. Est-ce qu’un jour on verra vos créations à l’élection de Miss France ?

J’ai prévenu Geneviève de Fontenay. En effet, je voudrais créer une collection de maillots balnéaires pour l’élection de Miss France.

Votre réussite tient à Miss  France ou à votre talent ou bien les deux  à la fois ?

L’expérience de Miss France m’a servi, mais dire que j’ai réussi grâce à mon élection de Miss France c’est non. Mon talent était enfoui quelque part en moi. Ma réussite vient de mon travail et de ma persévérance, je suis une femme de caractère. J’aime ce que je fais, car pour moi ce n’est pas un travail mais une passion. De plus dans mon atelier j’ai douze personnes qui sont aussi passionnées que moi dans la création de maillots de bain.

Vendez-vous via Internet ?

Normalement la vente sur Internet a  vu le jour ce mois-ci
                                                                                      Frank Halimi (12/07)

            retour


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.torop.net