Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Jeudi 21 Septembre
Saint Matthieu
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

Femmes créoles avec AMINA LE MAGAZINE DE LA FEMME


Manuela Ramin

Manuela Ramin


Une première en Norvège. Manuela Ramin-Osmundsen a été nommée ministre de l‘Enfance et de l’Egalité au sein du gouvernement du premier ministre norvégien Stoltenberg, après le remaniement ministériel du 18 octobre dernier. Cette femme de 44 ans est la première Noire (et la première "non Blanche") à être dans le gouvernement norvégien.


Elle est née en juillet 1963 en Martinique et a fait ses études en France où elle a obtenu un diplôme en droit à l’université Paris II. Installée en Norvège depuis 1991, elle est mariée à Terje Osmundsen, un homme politique norvégien.

Le premier ministre norvégien Jens Stoltenberg a déclaré lors d’une conférence de presse à la suite de la nomination, qu’il était temps que "la Norvège ait un ministre issu d’une minorité et un gouvernement qui reflète la multi-culturatité de la Norvège mieux qu’avant” précisant qu’il voulait que "Manuela ait un rôle clair".


De 1998 à 2002, elle a été à la tête du SMED (centre contre les discriminations ethniques) avant de devenir, ensuite, directrice adjointe de  l’immigration.

En 2006, Manuela Ramin-Osmundsen a dirigé l’Agence de l’immigration mais a dû démissionner peu temps après sa nomination. Elle été mise sur la sellette, pour avoir violé les règles de l’agence accordant à un groupe de 200 Kurdes irakiens, dont certains avaient une identité floue, la résidence permanente en Norvège. Une commission avait critiqué le travail du prédécesseur de Manuela Ramin-Osmundsen  à la  tête de l‘Agence, et celle-ci avait  par la suite démissionné.
 
Elle a  ensuite travaillé au sein de la section  des migrations internationales au ministère des Affaires étrangères de Norvège.
Manuela Ramin-Osmundsen a  précisé, vendredi 19 octobre qu’elle avait bien acquis la nationalité norvégienne deux semaines auparavant, et qu’elle avait simultanément renoncé à sa nationalité française, car la Norvège n’autorise pas la double nationalité.
Elle est la fille d’Annie Ramin qui a  dirigé pendant de nombreuses années le Centre hospitalier Pierre Zobda Quitman de Fort-de-France.
Une référence dans la Caraïbe. 
                                                                        Jean-Jacques Seymour (12/07)

            retour


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net