Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Jeudi 17 Aout
Saint Hyacinthe
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

Femmes créoles avec AMINA LE MAGAZINE DE LA FEMME


Danielle Lameynardie

Danielle Lameynardie


C ‘est en 2005 que Danielle Lameynardie a été élue présidente de l’Association Vetyv’ Air Théâtre lorsque la fondatrice Yvette Laurent a décidé de passer la main. Les lettres du terme Vetyv’ Air étant tirées du prénom de la fondatrice.

Le principal objectif de la troupe de théâtre Vetyv’Air est le travail remarquable qu’elle effectue sur le patrimoine martiniquais. Certaines pièces écrites, mise en scènes et jouées par Vetyv’Air sont de véritables pages d’histoire du pays. C’est le cas de "Sonjé Sa” qui remet en mémoire des événements politiques sanglants qui s’étaient déroulés au Diamant en 1925 à la même époque que l’affaire Zizine et Desetage.

Cependant, Vetyv’Air se défend d’être une association martiniquaise repliée sur elle-même qui ne s’intéresserait qu’au patrimoine de son île. C’est ainsi que la pièce "Récamier pour 5" a été portée à la scène en mars 2007.
Tirée du théâtre classique français, elle a été adaptée et mise en scène à la Martinique par la fondatrice Yvette Laurent et traitée sous l’angle antillais avec nos moeurs.
Bien sûr le patrimoine est l’objectif principal mais l’association joue toutes sortes de pièces.
Le drame de Vetyv’Air toute petite troupe de théâtre amateur, c’est la constance. Si nombre de comédiens sont enchantés au début d’avoir été retenus, au fil des temps, cet enthousiasme retombe comme une pâte à pain ! Même en tant qu’amateur, rappelle La présidente, ‘ne fait pas du théâtre qui veut » Le théâtre n’est pas un art innocent.
Le comédien qui entre dans le moule de son personnage doit savoir s’y conformer mais aussi… en sortir. L’humilité doit rester sa qualité maîtresse. Comme dirait La fondatrice “Le comédien doit avoir pour compagnon l’humilité”. Il ne doit surtout pas prendre la grosse tête. Il faut absolument qu’il puisse garder la distance nécessaire par rapport au personnage qu’il joue.

La jeune troupe Vetyv’Air est constituée en majorité de fonctionnaires des collectivités territoriales, jeunes retraités pour la plupart. Elle reste cependant ouverte à tous et n’a pas la prétention de recruter des professionnels, même si certains ont un talent remarquable et prometteur.

                                                                                   Joël Sandot (10/07)

            retour


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net