Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Dimanche 26 Mars
Sainte Larissa
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

Femmes créoles avec AMINA LE MAGAZINE DE LA FEMME


Claudine Salinière

Claudine Salinière


Docteur en Droit et titulaire d’un DEA en droit privé de l’Université des Sciences sociales de Toulouse, Claudine Salinière est maître de conférences à l’université des Antilles Guyane depuis septembre 2000. Elle dirige l’institut d’Etudes Judiciaires de la Martinique.

Vous avez fait toutes vos études dans l’hexagone ?

Après mon bac obtenu à la Martinique, j’ai étudié à la Faculté de Droit et d’Economie de Martinique, jusqu’au DEUG. Ce n’est qu’après que je suis partie.

Quel est votre rôle à l’université des Antilles Guyane ?

Je suis titulaire de cours en Licence 2e  année en Droit et Science politique (responsabilité civile), en licence 3e  année en Droit et Science politique (contrats spéciaux), en Mastère 1ère  année en Droit et Science politique mention Droit spécialité Droit privé général (régimes matrimoniaux), en Mastère 2ème  année en Droit et Science politique mention Droit spécialité Banque Assurance Immobilier (droit de la vente immobilière).
Depuis mai 2003, je dirige l’Institut d’Etudes Judiciaires de la Faculté de Droit et d’Economie de  Martinique.

Quelle est la vocation de l’institut d’Etudes Judiciaires ?

C’est de préparer les candidats, titulaires au moins d’une maîtrise en Droit, aux concours et examens d’accès aux carrières judiciaires et juridiques. Mais aussi de contribuer à l’information et à la formation continue des professionnels du milieu judiciaire et juridique.

Comment vous êtes-vous retrouvée à la tête de cet établissement ?

Après l’obtention de la qualification aux fonctions de maître de conférences en Droit privé en mars 2000, j’ai été recrutée à l’Université des Antilles Guyane, en mai 2000, avec une prise de fonction en septembre 2000 et une titularisation en septembre 2001.
Je me suis retrouvée chef d’établissement par opportunité. Le précédent directeur ne souhaitant pas se représenter à son poste, je me suis portée candidate pour lui succéder, après une collaboration de deux années. Ma candidature a été approuvée à l’unanimité par les membres de la section de droit privé. 

                                                                                        Joël Sandot (08/07)

            retour


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.torop.net