Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Mercredi 24 Mai
Saint Donatien
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

Femmes créoles avec AMINA LE MAGAZINE DE LA FEMME


Vanessa Aimé

Vanessa Aimé


Sociable, accueillante, très souriante Vanessa Aimée a fait l’unanimité du jury lors de l’élection de Miss Martinique. Cette étudiante en DUT de gestion transport a vingt ans. Elle a su séduire le public et rêve déjà d’un autre ailleurs.

Qu’est-ce qui vous a décidée à concourir à l’élection de Miss Martinique ?

C’est une élection que je préparais depuis quelques années et qui m’intéressait tant au niveau régional qu’au niveau national.

C’était un défi pour vous ?

Bien sûr. Car on n’est pas sélectionné seulement pour notre beauté, mais évaluées sur notre culture générale, notre savoir-faire, nos prises de parole en public, notre prestance. 

Comment vous y êtes-vous préparée ? 

J’ai suivi les préparations collectives : entraînements chorégraphiques, prise de parole, soin de l’apparence et j’ai effectué un travail personnel. 

La préparation était-elle difficile ?

En ce qui me concerne, non. Les cours de communication étaient très enrichissants ainsi que les cours de chorégraphie qui nous offraient détente et fous rires.

Avez-vous appris à vous maquiller, vous habiller, avoir une démarche plus agréable ? 

Oui, tout ceci faisait partie de nos formations coiffure, maquillage et maintien d’ailleurs, nous avions de très bons profs.

Vous attendiez-vous à être élue ?

Comme toutes les autres candidates, mon rêve était de devenir l’ambassadrice de ma région, et nous avions chacune toutes nos chances de gagner, mais il est vrai que je l’espérais très fort. 

Etiez-vous très déterminée à gagner ?

J’étais très motivée, très soutenue par ma famille et mes amis et c’est surtout ce soutien qui a fait surgir ma détermination à briguer ce titre.

D’après vous, qu’est-ce qui vous a démarquée des autres filles ?

J’avoue que c’est quelque chose que j’aimerais savoir, mais qui restera un mystère pour moi. Seul le jury connaît la réponse.

Comment ont réagi vos proches ?

Mes proches ont été aussi heureux que moi, et aujourd’hui ils sont très fiers de ma participation à Miss France.

Quel sera votre rôle tout au long de cette année ?

Tenter le titre de Miss France avec l’espoir de... participer aux manifestations prévues par l’Association Miss Martinique et Tourisme et contribuer à des projets liés au tourisme.

Vous sentez-vous capable de l’assumer malgré votre jeune âge ?

A 20 ans, je me sens adulte, capable de m’assumer et donc d’assumer cette représentation.

Connaissez-vous déjà les temps forts de votre année en tant que Miss Martinique ?

Mes prochaines étapes sont mon départ mi-novembre à Miss France, le voyage de préparation à l’île Maurice et le retour sur Poitiers afin de préparer l’élection qui a lieu au Futuroscope. 

Allez-vous profiter de votre nouvelle notoriété pour réaliser des actions qui vous tiennent à coeur ?

Oui, bien sûr, j’ai très envie de participer aux manifestation liées aux personnes âgées.

Qu’est-ce que cette année de Miss va changer pour vous ?

Je vais rencontrer les personnalités de ma région, voire même de l’extérieur. Il y aura aussi plus de maquillage, de jolies coiffures, un changement dans ma garde-robe.

D’après vous, quelles qualités une Miss Martinique doit-elle avoir ?

Pour moi, une miss est une fille ouverte, sympathique, qui a envie d’aller vers les autres, disponible sans compter qu’elle s’intéresse à ce qui se passe autour d’elle en termes d’actualités et de manifestations.

Avez-vous des projets si vous êtes élue Miss France 2005 ?

Si je suis élue Miss France, je représenterais ma région à travers la France. J’espère avoir des occasions de m’investir en faveur des personnes âgées et enfants maltraités.

                                                                       Jean-Jacques Seymour (12/06)

            retour


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.torop.net