Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Mercredi 29 Mars
Sainte Gwladys
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

Femmes créoles avec AMINA LE MAGAZINE DE LA FEMME


Roselyne Coulis

Roselyne Coulis


Elle s’est fait une spécialité avec ses fruits tropicaux en voie de disparition.


Votre métier est-il difficile ?


Lorsque je vois mes jolies oeuvres, j’oublie le temps passé à leur réalisation, et les difficultés rencontrées dans leur élaboration. J’ai appris ce métier à l’Ecole d’art, à Paris, d’un artiste. Cette école enseignait la mosaïque et la céramique. J’ai choisi la poterie depuis 18 ans au moins. J’avais déjà touché à la couture lors de cette formation puis j’ai découvert la poterie et m’y suis perfectionnée. Après une formation, j‘ai créé mon entreprise.

Avez-vous un magasin pour écouler vos objets ?

Je fais uniquement les foires en Martinique. J’ai mon atelier sur le détroit de Robert, au centre de la Martinique, où je vends sur place. Les gens peuvent venir à l’atelier visiter puis en passant acheter quelques pièces. Mon entreprise date d’il y a 4 ans à peine. Pour l’instant, je suis toute seule mais on m’envoie des stagiaires.

Comment voyez-vous l’évolution de votre activité ?

Je ne suis pas la seule à faire ce métier... Mon objectif est de me consacrer à la fabrication des fruits exotiques. Les gens qui les voient sont émerveillés par mes fruits en voie de disparition.

Pouvez-vous nous citer ces fruits en voie de disparition ?

La noix d’acajou, la grenade, différentes bananes, le concombre, le fruit à pain, le corossol.
Les gens qui ne vivent plus en Martinique ne les connaissent plus.

Vous commande-t-on des fruits très volumineux ?
Je fais presque toutes les tailles.

Vous a-t-on déjà demandé de faire le portrait d’une personne ?

Non, je n’ai jamais été sollicitée pour cela. Le domaine de la céramique est vaste et il faut se recycler tout le temps. Je n’en ai toujours pas eu le temps.

                                                                                Gelisa Karlane B.(08/06)

            retour


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.torop.net