Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Dimanche 30 Avril
Saint Robert
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

Femmes créoles avec AMINA LE MAGAZINE DE LA FEMME


Cindy Marthély

Cindy Marthély



Elle est jeune, charmante, sympathique, et connue de toute la Martinique grâce au succès musical “Ki jen yo fé” qu’elle interprète avec Cindy Faustin et qu’elle a dédié à toutes les mamans, à l’occasion de la Fête des Mères 2005. Agée de 18 ans, dernière de trois enfants (deux filles et un garçon), surnommée “Dydy”, Cindy Aude Marthély est la digne fille de Jean-Philippe Marthély, le célèbre chanteur de KASSAV’. Née à Schoelcher, elle effectue actuellement sa scolarité au L.P.A de Batelière où elle a entamé une première année de Vente Action Marchande.

Avec un père comme le votre, chanter était un peu inévitable...

J’ai en effet toujours eu la musique dans le sang il est vrai que j’accompagnais régulièrement mon papa dans les studios d’enregistrement si bien que, très tôt, j’ai eu le rythme en moi. Et puis, lors de ses déplacements, j’ai pu rencontrer différents artistes qui me faisaient, souvent, grande impression. J’ai donc très vite été attirée par la musique, par le chant...
A l’âge de 5 ans, j’ai eu droit à mon premier studio pour le titre “O Somalie”, mélodie signée par Franck Ballustre, réunissant des artistes parmi les meilleurs de notre petit pays !
Par hasard, alors que j’étais âgée de 14 ans, ma maman m’a entendu chanter dans ma chambre et a décidé d’organiser, à l’occasion du réveillon de fin d’année, une surprise à l’intention de mon père. Elle a invité tous les amis musiciens du groupe KASSAV’ et, devant mon père, interloqué, elle m’a fait interpréter plusieurs de ses morceaux, accompagnée au piano, par Philippe Joseph.
Mon père n’en a pas cru ses oreilles, c’était une grande joie pour lui !
C’était aussi pour moi un grand bonheur d’avoir réussi, à ses yeux et à ceux de ses amis, mon examen de passage ! A partir de là, les choses se sont très vite enchaînées pour moi...

Vous avez eu de nombreuses propositions ?

Jean-Claude Naimro a proposé de faire un duo avec moi et obtenu pour cela l’accord de mon père. Ce fut mon vrai premier enregistrement de "grande fille” en studio et mon premier album,  "Best of Mazurka”, avec le titre S.O.S Mémé. Et aussi mon premier podium pour le Téléthon. Rapidement, j’ai enchaîné les duos avec des artistes de talent parmi lesquels : Danièle René-Corail (et son groupe Ti Kréyol), Ralph Thamar (La bande à Pipo), Steel (Gentleman ), Sarah Priam (Ti dou) et Cindy Faustin (Ki jen yo fé)...
J’ai également participé à des choeurs pour des albums avec Suzy Trébeau, Ludovic Morville, Zoukamine futur star 1, One Day et aussi avec mon père…

Comment faites-vous avec vos études ?

J’ai la passion du chant, mais j’évolue tout en poursuivant sérieusement mes études et je pense que ce sera de même à l’heure de ma carrière professionnelle je saurais mener de front mes activités en veillant à ce que l’une ne gêne pas l’autre !

Y-a-t-il un moment de votre jeune carrière musicale qui vous particulièrement marquée ?

Je garde un excellent souvenir du déplacement effectué avec KASSAV’, en ma qualité de choriste, à Perpignan et au Stade de France. C’était vraiment génial !

Quels sont les artistes qui vous plaisent particulièrement ?

Il y a un groupe de jeunes Martiniquais formidables que j’aime beaucoup c’est “One Da”. Parmi mes artistes préférés, Chris Lovar, Doriane Vélasque mais aussi Princess Lover, Micheline Mona, Tanya Saint-Val, Kolo Barst, Kiss, Carimi, ,Allan Cavé, Mickaël Benjamin, Max Téléphe... et d’autres encore !
Sans oublier mon groupe Madinn’K, qui a quelques mois d’existence et joue de tout. Il est composé de neuf amoureux de la musique, qui sont Xavier Bellune, Thierry Dulac, Mathieu Eloto, Marc-Olivier Gaillard, Pascal Joseph, Nicolas Largen, Claude Modestin Christophe Placide et moi-même (chanteuse).

Vous avez eu un énorme succès avec “Ki jen yo fé “. Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

Oui, effectivement, c’est le duo des deux Cindy. Le titre a été composé et réalisé par la talentueuse chanteuse guadeloupéenne Jocelyne Labylle. Notre interprétation de cet hommage, de ce doux cri d’amour aux mamans a, certes, été au goût du public mais il faut souligner la qualité de l’oeuvre réalisée par Jocelyne Labylle. C’est une bellle récompense pour nous trois.
Quant à Cindy Faustin, qui a le même âge que moi, c’est une amie et une complice, même si nous ne nous voyons pas souvent, trop prises par les études. Elle a une très belle voix, ce qui explique qu’elle est souvent sollicitée lors d’évènements musicaux ponctuels!
Ensemble, nous avons interprété un morceau sur l’album de Génération Zoukamine : J.C Vautor a fait appel à moi pour que je chante en duo avec Cindy Faustin. La première fois, à ma demande, Cindy a accepté de faire avec moi un playback pour le Lycée du Robert, dans le cadre du Marché itinérant.

Avez-vous des loisirs ?

Je n’ai guère le temps de pratiquer un sport, tout au plus, parfois, je fais un peu de marche, juste pour entretenir la forme !
Quant à mon temps libre, je le consacre, évidemment, à la musique et, plus spécialement, à la chanson.

                                                                       Christian-Alain Modeste (06/06)

            retour


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.torop.net