Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Dimanche 30 Avril
Saint Robert
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

Femmes créoles avec AMINA LE MAGAZINE DE LA FEMME


Michaëlle Chenard

Michaëlle Chenard

    
Styliste décoratrice, telle est la profession de Michaëlle Chenard, issue de l’école Boulle de Paris. Son entreprise individuelle, "Bleu Azur", est sollicités  pour tous les décors, les agencements de plateaux. En période de fête, elle intervient pour décorer les grandes surfaces ou les bureaux des administrations.

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

C’est la passion du métier tout simplement ! J’ai toujours aimé les belles choses faites avec goût, aussi tout naturellement je me suis retrouvée dans cette activité.
Et puis, à un moment, il a fallu que je parte à Paris suivre une formation. Je venais tout juste d’avoir un bébé mais je n’ai pas reculé pour autant, je suis partie !
A mon retour, j’avais le projet de créer ma propre entreprise dans ce domaine mais les aléas de la vie en ont décidé autrement. J’ai préféré ouvrir une boutique de prêt à porter en attendant de me refaire une santé financière.

Que dire de votre entreprise ?

Bleu Azur est une entreprise individuelle créée en 2002. Je n’ai pas d’associés, j’ai investi seule.
Je travaille sans salariés, mais avec des prestataires de services qui sont de véritables professionnels qui connaissent leur métier. Ce sont des personnes dynamiques, sérieuses et dévouées.
Les clients nous font confiance aussi leur devons-nous une prestation à la hauteur de ce qu’ils sont en droit d’attendre.
Ça n’a l’air de rien, mais décorer un supermarché fait appel à des questions d’esthétique mais aussi de sécurité. Il ne s’agit pas de créer un court-circuit à cause d’une guirlande lumineuse mal montée. Ni d’assommer un client avec une décoration trop lourde !

Quelle est votre clientèle ?

Ce sont surtout les entreprises de création de films publicitaires qui font appel à mes services mais en tant qu’entreprise de décoration, je pourrais tout aussi bien agencer une boutique, ou décorer une salle de mariage.
Souvent je suis amenée è décorer des supermarchés à l’occasion des fêtes de Noël, du Carnaval ou de Pâques par exemple.
Il en est de même des administrations ou de tous les lieux amenés à accueillir le public.

Quel est votre rayon d’action ?

Je travaille partout où je suis appelée. En ce moment j’ai pour mission de décorer une chaîne de supermarchés implantés dans plusieurs communes, aussi je suis tantôt au Nord tantôt au Sud.

Y a-t-il des périodes mortes ?

En principe après les fêtes de Noël et du jour de l’an, il y a une accalmie. Parfois je suis sollicitée pour une prestation dans l’audiovisuel ce qui compense un peu le vide.
Je connais des hauts, comme des bas.

A votre avis, quelles qualités cela demande-t-il ?

La première, c’est le bon goût. Si vous ne le sentez pas, ce n’est pas la peine d’insister. Cependant, il faut aussi avoir un sens très développé de l’écoute, beaucoup d’observation. Toutefois le bon goût ne vous empêche pas de vous recycler en permanence, Il faut se tenir au courant de l’évolution des tendances, de manière à être au fait de la demande. Il faut pour cela, rester en contact avec tous les professionnels.
Il faut en même temps avoir de la rigueur. J’aime ce qui est beau mais j’aime aussi le travail bien fait, solide et fiable.

La concurrence est-elle féroce ?

Je crois honnêtement que dans notre petite île au soleil, il y a de la place pour tout le monde. Bien sûr, il faut être sérieux et compétent, faire du bon travail. Personnellement je m’organise pour m’entourer de professionnels.

Quel est l’aspect du travail qui vous plaît le plus ?

Les nombreux contacts humains que cela me donne l’occasion de nouer. C’est très important.

Quels sont vos autres centres d’intérêt ?

Tout d’abord, ma préoccupation majeure c’est l’éducation de ma fille, Fiona. J’essaie de lui donner le maximum. Elle fait de l’escrime, de la danse, de la musique et elle chante dans une chorale. Vraiment, ma fille c’est toute ma vie, Elle est très compréhensive et je crois que j’ai beaucoup de chance de l’avoir. A part cela, j’aime beaucoup le  cinéma, les sorties entre amis. 

                                                                                        Joël Sandot (05/06)

            retour


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.torop.net