Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Samedi 24 Juin
Saint Jean-Baptiste
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

Femmes créoles avec AMINA LE MAGAZINE DE LA FEMME


Gracieuse Olliva

Gracieuse Olliva


Gracieuse Olliva tient le salon de coiffure “Tress Coiff " au bourg du Lorrain depuis 1996. Elle travaille seule depuis l’ouverture.

Quels types de coiffure proposez-vous ?

Principalement la coiffure mixte mais aussi les tresses, tissages, nattes, couleurs et les coupes.

Quelles sont les plus demandées ?

Les nouvelles coiffures d’origine africaine sont de plus en plus demandées par les jeunes. Les tresses, les nattes, les tissages, j’en fais beaucoup mais pas seulement aux jeunes d’ailleurs. De plus en plus la mode gagne tous les âges.

Aimez-vous votre métier ?

Il faut l’aimer, je n’ai pas le choix c’est mon gagne-pain. Si je ne mets pas de l’amour dans ce que je fais, les clientes ne seront pas satisfaites et partiront ailleurs.
J’ai grandi dans la coiffure. Ma grande tante, ma tante, ma mère et mes cousines sont toutes coiffeuses.
Au début j’ai appris sur le tas au contact de ma famille mais pour pouvoir m’installer j’ai du passer le Cap et le BP.
Pourtant ce n’était pas ma formation. J’ai commencé par étudier le secrétariat au LP du Lorrain. J’ai travaillé dans un bureau nais ce n’était pas du tout mon truc Je l’ai vite compris et je me suis lancé dans celle voie familiale par tradition. Cela me va mieux puisque j’aime tout ce qui est artistique et relève des traditions. C’est beaucoup plus dans mes cordes.
Je n’ai jamais eu peur de la création d’entreprise. Tout le monde l’a toujours pratiqué dans mon entourage et personne n’en est mort donc je n’ai pas hésité.

Beaucoup de clientes ?

En période de fêtes, bien sûr !
Toutes les femmes veulent se faire belle. Par contre il y a des périodes creuses dans l’année comme partout. En principe je travaille surtout sur rendez-vous cela me permet de mieux m’organiser. Cela dit si une cliente vient à l’improviste et que je peux la prendre je n’hésite pas.

Pensez-vous étendre vos activités ?

Pour l’instant ça marche très bien, je ne vois pas encore la nécessité d’investir. Cela m’obligerait à prendre du personnel et travailler deux fois plus pour assurer les salaires. Il n’est pas dit que j’aurais de bons résultats aussi je préfère rester comme je suis.

                                                                                       Joël Sandot (04/06)

            retour


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.torop.net