Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Jeudi 21 Septembre
Saint Matthieu
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site


Femmes créoles avec AMINA LE MAGAZINE DE LA FEMME


Marie-Christine Duval

Marie-Christine Duval

Dans le vaste monde de la communication à Paris, une agence se distingue : Comécla.
C’est l’agence de Marie Christine Duval spécialisée dans le tourisme et qui a débordé au fil des ans vers le sport et la culture.
 

Pouvez-vous nous présenter “Comecla” ?

Comécla est une agence de communication. Sa mission première est l’organisation d’opérations de relations Presse :
  - envoi de communiqués
  - organisation de conférences de presse
  - réalisation de dossiers de presse
  - organisation d’interviews
  - organisation  de voyages de presse. Ceci afin de susciter des retombées dans la presse écrite, orale, télévisée. Les secteurs d’activités sont multiples : tourisme sport, culture. Nous organisons  également des événements.

Quel fut votre parcours personnel avant d’arriver à votre poste actuel ?

J’ai travaillé pendant 13 ans à l’office du tourisme de la Martinique :
 - 5 ans à Fort-de-France en  tant qu’assistante marketing.
 - 3 ans à Francfort en tant que responsable promotion.
 -3 ans à Paris en tant que responsable communication.

Pour réussir, la personnalité est-elle importante ?

Oui, pour réussir force, conviction, rigueur, dynamisme doivent être nos leitmotiv.

Quel est vote vision du métier ?

Ma vision du métier d’Attaché de presse est  la suivante : C’est un métier en pleine expansion car aujourd’hui quel que soit le secteur d’activités, il est important de communiquer sur vos activités auprès des journalistes, qu’il s’agisse d’un événement que vous organisez, que vous soyez artiste, écrivain, politique, que vous représentiez une destination touristique, il faut que l’on vous "entende" que l’on vous "écoute”, que l’on vous "voit". C’est un métier pour lequel il est important d’être à l’écoute de l’autre et en harmonie avec l’autre.

Dans ce métier, comment vendez vous les Antilles ? Avez vous du mal à  vous développer ? 

Comment je vends les Antilles ? Je fais la promotion de la Martinique auprès des journalistes de la presse nationale, européenne et communautaire en les informant sur les actions mises en place par le Comité Martiniquais du tourisme ou en communiquant sur des événements organisées par des communes telles que Fort-de-France (organisation de conférence de presse à Paris pour annoncer le Semi-marathon de Fort-de-France) ou Sch½lcher (organisation de conférences dans le cadre du bicentenaire de la naissance de Victor Sch½lcher).

Est-ce que vous souffrez de la concurrence. Quel regard sur vos consoeurs ?

Je ne souffre pas encore de la concurrence ; ma société est toute nouvelle sur le marché. Par contre, je sais qu’il me faut me démarquer de ce qui se fait déjà en ajoutant un plus ou en possédant d’autres atouts.

Quelle valeur ajoutée apportez-vous par rapport à d’autres agences ?

Ma valeur ajoutée est que je suis de la Martinique, que je connais bien la Caraïbe, que j’aime beaucoup mon métier et que je travaille avec mon coeur. D’autre part, j’ai vécu 3 ans en Allemagne à Francfort et possède un réseau européen (Allemagne, Suisse, Autriche mais également Royaume-Uni et Italie) de qualité tant au ni veau des journalistes que des professionnels du tourisme.

Quel est l’événement qui vous a le plus marquée dans votre travail ?
L’un malheureux : le crash aérien du 16 août 2005, j’étais en Martinique, je venais de terminer un voyage de presse dans le cadre du Tour des Yoles.
Et puis, il y a eu cette terrible nouvelle que j’ai appris ce matin-là à 10 h, je n’ai pas réalisé tout de suite ce qui se passait. J’ai été très choquée et j’ai compris l’importance de la catastrophe au fur et à mesure  que les appels téléphoniques arrivaient sur mon portable :  des journalistes (Le Parisien, Média Tropical, M6 …) qui sachant que j’étais en Martinique ou ayant obtenu mon contact cherchaient à obtenir des infos. Alors j’ai dû me rendre à l’aéroport pour les mettre en contact avec les journalistes de La Martinique et puis j’ai pu mettre en place des interviews du procureur de la République, de Monsieur Alfred Marie Jeanne pour Média Tropical notamment.
L’autre, heureux : ma rencontre avec Aimé Césaire lors d’un voyage de presse. C’était mon rêve depuis très jeune, je l’ai vu il était à un mètre de moi, je l’ai entendu, je l’ai écouté nous conter son histoire, nous conter ses rencontres, nous conter sa vie à Paris et en Martinique. C’était une rencontre riche en émotions…

A quoi ressemble une de vos journées type ?

Chargée... Lire mes mails, répondre aux demandes des journalistes, répondre aux demandes de mes clients, répondre au téléphone, passer des appels téléphoniques, lire la presse, partir en rendez-vous à l’extérieur, revenir au bureau…

Quelles sont vos ambitions pour l’avenir ?

Continuer à mettre les personnes et/ou les initiatives méritantes en Lumière en organisant des opérations de Relations Presse ou de promotion.
Et bien sûr penser également à ma vie personnelle. Je sais que la vie peut être très courte et qu’il faut la vivre du mieux que l’on peut.
Je profiterai de cette interview pour m’adresser aux jeunes qui ont envie de réussir et qui doutent, qui ne savent pas encore quel chemin choisir. Je leur dirais ; “Foncez, croyez en vous, allez vivre des expériences dans des pays étrangers, revenez riches et cherchez à vous épanouir mais surtout croyez en vous…, ne vous laissez pas décourager par qui que ce soit". 

                                                                   Jean-Jacques Seymour (02/06)
                                                            

Retour

                                   


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net