Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Lundi 20 Novembre
Saint Edmond
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site


Femmes créoles avec AMINA LE MAGAZINE DE LA FEMME


Myriam Maizeroi-Eugène

Myriam Maizeroi-Eugène

Titulaire d’un BTS assistante de gestion Myriam Maizeroi-Eugène n’a pas voulu laisser périr l’exploitation agricole de son grand-père.
Sur la propriété de Fonds-Saint-Denis, elle exploite cinq hectares de fleurs tropicales.


Elle a pris soin de passer d’abord son Brevet professionnel de responsable d’exploitation agricole eu CFPPA du Robert.
Pendant très longtemps, M. Jean-Baptiste Maizeroi-Eugène a exploité 8 hectares à Fond Mascret dans la commune de Fonds-Saint-Denis. Depuis, son grand âge lui a imposé le repos.
Myriam avait du mal à supporter de voir cette terre en friche !
Frais émoulue de l’école, son BTS assistante de gestion en poche, elle a occupé plusieurs emplois. Puis, en 2000, elle s’est décidée à reprendre la vieille plantation de fleurs que son grand-père, fatigué n’avait plus la force d’exploiter.

Elle s’est donc inscrite au CEPPA. "C’est indispensable pour être crédible auprès des banques et bénéficier de toutes les prestations réservées aux agriculteurs ".
Aujourd’hui, âgée de 28 ans, elle maîtrise tous les rudiments de la gestion, l’étude des sols et des espèces et possède tous les outils indispensables aux jeunes agriculteurs. Elle adhère d’ailleurs au CDJA comme simple membre.
Aujourd’hui elle vend des fleurs tropicales, mais aussi des plantes vertes (palmiers, plantes d’ornements) aux particuliers mais également aux grandes surfaces de jardinage. Elle pratique l’exportation et livre même à l’aéroport.
Les touristes la visitent régulièrement et achètent directement sur place. Plusieurs formules de colis-cadeaux sont proposées.
Les prix varient entre 23 et 87 €.

En plus de la culture de plantes et fleurs, l’exploitation Myriam Maizeroi-Eugène pratique l’accueil paysan. Deux gîtes  tout équipés avec mezzanines et vue sur la verdure sont à la disposition des touristes désireux de vivre des vacances dans l’esprit et la philosophie de "l’Accueil Paysan”. 

                                                                                    Joël Sandot (11/05)

Retour



                                                                                         


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net