Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Mardi 21 Novembre
Saint Ernest
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site


 Le rocher du diamant
<< Le Diamant

Le rocher     Le rocher


Roc volcanique, de 175 m de haut, incrusté dans la baie telle une pierre précieuse, il joua un rôle important dans les guerres franco-anglaises.
En 1804, les Anglais y installèrent des canons et l'inscrivirent sur leurs cartes marines comme le vaisseau de guerre : H.M.S. Diamond Rock.

Haut de ses 175 m, il est le reste d'un édifice volcanique détruit par l'érosion.
Il témoigne, avec le Morne Larcher (petit volcan éteint de 477m d'altitude qui fait face au Rocher) de la forte activité volcanique qui a donné naissance à ce site il y a moins d'un million d'années.
Outre son statut de "meilleur" site de plongée de la Martinique et de cliché incontournable des cartes postales et autres photos souvenirs, le Rocher a connu une histoire militaire singulière.
Les guerres franco-anglaises du premier Empire lui ont, en effet, conféré une importance stratégique toute particulière.
Afin de contrôler le Canal de Sainte-Lucie, les Anglais qui assiégeaient la Martinique s'emparèrent du Rocher pour le transformer en véritable forteresse dotée de redoutables batteries de cannons.
Et cela au prix d'efforts considérables compte tenu de la topographie du Rocher.
Le Rocher fut alors hissé au rang de navire de la Marine de sa Majesté sous le nom de HMS Diamond Rock.

Selon certaines sources, il y aurait eu jusqu'à 200 hommes pour défendre ce vaisseau immobile.

Les Anglais s'y maintiendront 17 mois avant d'être chassées par le 2 juin 1805 par les forces françaises conduites par l'Amiral Villeneuve qui ont éventré les tonneaux contenant les réserve d'eau douce, contraignant ainsi les Anglais à abandonner le Rocher.

Aujourd'hui, les cannons ont disparu ou sont au fond de l'eau, et seules quelques ruines témoignent de l'étrange épopée militaire du Rocher.

Il est désormais le refuge "imprenable" de nombreuses éspèces d'oiseaux.


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net