Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Vendredi 26 Mai
Saint Béranger
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

Femmes créoles avec AMINA LE MAGAZINE DE LA FEMME


Nadia Midelton

Nadia Midelton


Elle est jeune, elle est jolie, possède une belle voix, écrit des textes intelligents sur des compositions musicales fort plaisantes. Elle vient de sortir son premier album solo "Réalité". Il n’en faut pas plus à Nadia Midelton, originaire de Trinité, pour s’affirmer sur le marché de la musique aux Antilles.

Parlez-nous de votre album “Réalité” ?

Il s’agit de mon premier album solo qui comporte six titres de musique traditionnelle de chez nous: biguine, mazurka, valse, tango et slow. J’en suis l’auteur compositeur interprète et aussi producteur.
Je suis entourée d’une sympathique et dynamique équipe d’amis mélomanes avertis qui, sans nul doute, ajoutent au succès de mon premier “bébé”.
Citons, déjà, les chanteuses professionnelles "Nowliz" et Claudine Flériag qui font les choeurs, Arius Ardel, le directeur artistique (piano/clavier), Jérôme Kayser Daniel Théverin et Claude Dondon (guitare Vico Charlemagne (bassiste), José Zébina (batterie) Jean-Marc Réunif (saxophoniste). Je saisis l’occasion qui m’est offerte pour leur dire encore un grand merci pour leur précieux concours !
Je suis assez satisfaite de l’accueil que le public a, jusqu’ici,  réservé à cet album — sorti pour la Fête des mères — notamment à quatre des six titres. Dans l’ordre “Hommage à maman” qui a bénéficié des effets positifs du clip l’accompagnant, “Bayo lanmin", une mazurka," Femme battue", une valse, et  "Réalité”, un slow qui s’inspire de thèmes de notre actualité, et passe en revue différentes facettes de notre vie. "Réalité”, si je puis dire, est un cri d’encouragement en direction de tous ceux qui souffrent et, particulièrement destiné à notre jeunesse qui se cherche.
La société de production et de distribution M.D.O.W est chargée, en exclusivité, de la distribution de mon album, mixé et enregistré au studio Heuréka, à Fort-de-France.

Avez-vous d’autres textes, d’autres compositions en réserve ?

Oui, il est exact que j’ai encore beaucoup d’autres compositions dans mes fonds de tiroirs qui, le moment venu, feront surface... Disons que, pour le moment, je suis beaucoup plus inspirée par le spirituel, aussi bien dans mes textes que dans mon style de musique, Je cherche…

Il y a longtemps que vous chantez, Nadia ?

Je chante depuis mon plus jeune âge et j’ai toujours rêvé de réaliser, un jour, mon album solo. J’en avis très envie, c’est vrai.
J’ai fait partie, dans le passé, et pendant six années, de la chorale paroissiale de Trinité. Il m’a suffi, ensuite, de travailler ma voix, d’avoir la volonté d’aller plus loin, d’écrire des textes et de composer des airs afin de produire, toute seule, avec l’aide financière des miens, mon album comportant mes propres créations... En espérant qu’il marcherait bien, obtiendrait tout le succès que je souhaitais, pour  me permettre de penser à mon deuxième album. Je crois que j’ai déjà, en partie, gagné mon pari et j’en suis heureuse.

Etes-vous sportive et quels sont vos loisirs ?

J’ai pratiqué la gymnastique pendant une douzaine d’années, et aussi la danse classique et afro-caribéenne. Aujourd’hui, je fais de la marche, du footing, pour entretenir ma forme.
En ce qui concerne mes loisirs, je m’intéresse à notre littérature antillaise et je lis Chamoiseau notamment. J’aime aller au cinéma et j’ai une attirance particulière pour les films de science fiction, d’horreur, d’action.., Et puis, bien sûr, J’aime danser !

Quel est votre caractère ?

Plutôt gentille, franche, dévouée, entière, humble et très dynamique. Je suis perfectionniste et un peu autoritaire, je pense. Je ne suis pas lunatique comme le sont certaines Balances, signe qui est le mien.

Un message à faire passer ?

Juste pour dire au public de ne pas hésiter à faire l’acquisition de mon album et de l’écouter sans modération. Je suis convaincue que chacun y trouvera son compte, car il est le reflet de situations vécues quotidiennement par tous. Et, ce serait bien que j’obtienne un retour de ses sentiments sur mon travail, histoire de me rassurer éventuellement sur la suite de ma carrière musicale. Je remercie vivement mon public. 

                                                                        Christian-Alain Modeste (04/05)

            retour 



                                                                                         


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.torop.net