Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Mardi 25 Juillet
Saint Jacques
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site


 Martinique

La Trinité


 Géographie


Commune du littoral est, avec une longue avancée de la presqu¹île La Caravelle.
Son territoire, 4577 hectares, s'étend sur un versant maritime et un versant intérieur dont les terres riches et fertiles abritent des champs de cannes et de bananes qui jouxtent des quartiers ruraux aux noms évocateurs : Bellevue, Tracée, Merveilleuse, Brin d'Amour…



Vue aérienne

Trinité est la capitale du Nord-Atlantique de la Martinique, sous-préfecture de l'île par décret du 15 septembre 1965.
Trinité est distante d'une trentaine de kilomètre du chef-lieu, Fort-de-France. On y accède par un réseau routier fluide, agréable à pratiquer.
Elle se situe en bordure de l'océan atlantique dans la partie Nord-Est de l'île.
Sa presqu'île, la Caravelle, est facile à repérer : c'est l'appendice visible en haut et à droite sur la carte.
C'est l'un des sites les plus prestigieux de l'île.
Véritable vaisseau avancé dans l'océan, il représente l'un des deux vestiges de l'arc ancien, premier stade d'édification de la Martinique, il y a 18 Millions d'années environ.


 Histoire

C'est l'une des 3 "Saintes" communes de la Martinique, riche en mysticisme et passé légendaire. Sur un plan plus concret, la célèbre famille Dubuc (sucre et rhum) fit la richesse de la commune et la prépondérance de son port.
Son passé riche et prestigieux, fait d'elle un site admirable où se mêlent délicieusement les vieilles pierres et l'architecture moderne, où se côtoient sans heurts les plages de rêve et une nature riche et verdoyante.
Née en 1658, elle fait partie à l'origine d'un vaste ensemble : la Capesterre "terres des caps", ne comportant pas moins de neufs commune : François, Robert, trinité, Gros-Morne, sainte Marie, Marigot, Lorrain, basse Pointe, Macouba.
C'est en se détachant de cet ensemble que sa paroisse est créée; en lieu et place du berceau de la Capesterre, le fort Sainte Catherine, est érigé une chapelle en bois.
Le père Boulogne est le premier curé de la paroisse, et sa dévotion à la Sainte Trinité aura voulu ce nom baptismal à la commune, à moins que ce ne soit l'existence des trois quartiers à partir desquels s'est formée la paroisse :
Le petit Brésil qui aurait accueilli à l'origine des Juifs Brésiliens.
La Citerne, au mitan duquel trônait une citerne approvisionnant en eau les habitants.
La rue Paille dont les toits des habitants étaient recouverts de chaume.
Le développement de la commune débute autour de la vie militaire, principalement à cause des deux fortins, installés de part et d'autres du territoire pour parer l'attaque anglaise :
Au nord, le fort Sainte Catherine
Au sud, la Batterie de la Caravelle

En 1688, on voyait quatre canons desservis par la milice du quartier.
Aujourd'hui, on peut admirer deux de ces canons face à l'Hôtel de Ville.
Mais le vrai développement s'amorce quand une politique de développement routier est mise en place; Ainsi en est-il quand le gouverneur Blénac autorise en 1678 la communication entre TRINITE et FORT DE FRANCE , d'une part et TRINITE et ses quartiers, d'autre part.
La grande baie naturelle prédestinait le quartier à devenir un port fréquenté où nombre de vaisseaux en provenance de Nantes notamment pouvaient y accoster en toute sécurité.
Trinité devient alors durant tout le XVIIe siècle et jusqu'au XIXe siècle, le port stratégique de la côte atlantique.


 Sites

DISTILLERIE HARDY
Située sur la presqu'île de la Caravelle, cette petite distillerie familiale constitue à elle seule, un des plus délicieux exemples de l'histoire du rhum à la Martinique.
Cette structure accueillante a su préserver au fil des années un charme discret et authentique.
Une petite boutique attenante à l'usine propose les produits du crû. 


Distillerie Hardy

LA PRESQU'ÎLE DE LA CARAVELLE
La presqu'île de la Caravelle marque le profil atlantique de l'île d'un bras de terre de 10 km de long, perpendiculaire à la côte.
L'extrémité de la presqu'île n'a pas échappé à un déboisement partiel pour la culture de la canne et l'exploitation du bois.

Presqu'île de la caravelle

Cependant, depuis le XVIIème siècle, sa position géographique extrême et l'âpreté de son climat très sec lui ont épargné plus qu'ailleurs des dégradations irréversibles.
C'est ce qui a permis la reconstitution progressive des milieux naturels, à la faveur du découpage particulier de ses côtes et de son relief accidenté en une mosaïque remarquable de végétation très diversifiée telle que : forêt sèche, fourrés, mangrove, forêt d'arrière plage, savane, flore de falaises.

Ces différents milieux constituent autant d'habitats pour un nombre important d'oiseaux sédentaires dont deux sont endémiques à la Martinique :
- La Gorge Blanche
- Le Carouge.
Cette Réserve Naturelle a une superficie de 422 ha dont 89% de propriété publique et vous permet de découvrir la flore et faune du littoral atlantique grâce à un petit et un grand sentier de randonnée.
Ces circuits offrent de remarquables points de vue sur la pointe de la presqu'île et permettent d'en découvrir les multiples milieux.

Par ailleurs, un circuit d'interprétation traverse la Réserve jusqu'au phare et à la station météo, rejoint les falaises à travers bois et longe la côte d'anses en pointes jusqu'à la Baie du Trésor avant de remonter vers les ruines du Château Dubuc.

Le phare

"La Légende de la Sultane Validé"
Aimée Dubuc de Rivéry est née en 1776 à Pointe Royale, au sud-ouest du Robert.
Cette jeune cousine de Joséphine Rose Tascher de la Pagerie, la future Impératrice Joséphine, fut envoyée en France pour y parfaire son éducation.
Tandis qu'elle rejoignait sa famille, quelques années plus tard, le bateau qui la transportait fit naufrage.
Selon la légende, la jeune rescapée fut emmenée à Alger, centre du commerce des esclaves, pour y être vendue.
Frappés par son exceptionnelle beauté et sa grâce, les corsaires l'offrirent en cadeau au Dey d'Alger, qui lui même, la donna au Sultan de Turquie. 


LE MUSÉE DE CHÂTEAU DUBUC
En plein coeur d'une réserve naturelle, la Caravelle, les ruines du Château Dubuc et son micro-musée rappellent la période du commerce triangulaire et son fructueux trafic d'esclaves et de marchandises.


Les ruines du château Dubuc

Puissante famille de Trinité dont l'autorité a rayonné pendant près de deux siècles, non seulement en Martinique mais aussi à Versailles, les Dubuc se sont installés sur la presqu'île de la Caravelle dès 1600.
Les ruines du Château qui ne laissent que deviner cette puissance passée permet surtout l'évocation d'histoires et de légendes du temps de la flibusterie et des maîtres d'habitations.
Mais le lieu vaut aussi par la beauté du site, Réserve Naturelle, géré par le Parc Naturel Régional de la Martinique qui entretient un musée.  Plus d'infos..


LA SUCRERIE LE GALION
La dernière sucrerie en activité à la Martinique produit bien sur du sucre roux mais fabrique aussi un rhum appelé Grand Arome.
Elle a été créée en 1865 sur le Domaine de Grand-Fond

                                                                Plus d'infos...


La sucrerie


       

Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net