Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Samedi 18 Novembre
Sainte Aude
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

Femmes créoles avec AMINA LE MAGAZINE DE LA FEMME


Claudine Pennont

La chanteuse martiniquaise Claudine Pennont, 34 ans, vit en France depuis une quinzaine d’années. Originaire de Fort-de-France, elle était récemment de passage au pays pour la promotion de son premier album solo sorti le 26 mai 2004, à l’occasion de la Fête des Mères. C’est un accueil à la hauteur de son talent et de sa gentillesse qui lui a été réservé.

Rappelez-nous votre parcours ?

J’ai effectué mes études primaires et secondaires en Martinique. C’est ici, aussi, que j’ai obtenu mon Bac A3 (Lettres Musique), après quoi, à l’âge de 20 ans, je suis partie en France faire un Deug en musicologie à Paris VIII (Saint-Denis) en même temps que j’étudiais — pendant trois ans — à l’Ecole Normale Alfred Cortot, dans le XVIIe. Cela fait maintenant quinze ans que je vis en France et  que j’y exerce, professionnellement, le métier de chanteuse.

A quel âge avez-vous commencé à chanter ? Y a-t-il des mélomanes dans votre famille ?

J’avoue que, depuis mon plus jeune âge, j’ai été imprégnée par la musique.
Ma mère, professeur de musique, a été, pendant quinze années, directrice de la chorale paroissiale de la Cathédrale de Fort-de-France. Je vivais donc dans ce milieu musical et, très tôt,  j’ai manifesté mon envie de grimper sur les podiums.
Cela a débuté à l’âge de 5 ans, lorsque j’ai participé à un podium de Noël, au François, organisé par RF.O. J’ai eu le bonheur de remporter le premier prix, ce qui m’a incité à aller plus loin, à oser...
Mon père étant originaire de la commune du Marigot, dans la partie Nord de notre île, j’ai pu régulièrement me produire lors des fêtes patronales de cette commune et aussi de celle voisine du Lorrain. Et, ma foi, mes prestations se passaient très bien et avaient l’air de plaire au public qui ne cessait de m’encourager. J’avais 11 ans quand j’ai rejoint ma mère au sein de sa chorale j’y ai été choriste pendant sept ans !
Une fois en France, j’ai eu la chance de faire mes “vrais débuts” dans la chanson j’ai fait du live, j’ai participé à de nombreux choeurs pour des albums, bref je fréquentais les studios d’enregistrement avec une certaine régularité.

Pouvez-vous nous préciser quelques-unes de vos principales prestations en live et en studios ?

En live, j’ai notamment travaillé avec Kassav’, Zouk Machine, Tanya Saint-Val, Tabou Combo, Carimi, Philippe Lavil...
J’ai fait du studio, également avec Philippe Lavil et Zouk Machine mais aussi, avec Jocelyne Béroard, Patrick Saint-Eloi, Jean-Philippe Marthély, Tony Chasseur, Jean Rotin, Ménélik rappeur)...
J’ai chanté dans tous les styles de musique. J’ai également eu l’occasion et le bonheur de participer à l’Eurovision 1997: avec mon amie Béatrice Poulot, j’ai fait les choeurs pour le groupe qui représentait la ville de Sarajevo, capitale de la Bosnie-Herzégovine. Nous nous sommes classés en 10e  position sur une trentaine de pays !

Parlez-nous de votre récent album “Fout sa bon” ?

Il s’agit de mon premier album solo, Sur les dix titres de musique traditionnelle (biguine, mazouk,..) de compas et autres rythmes variés qu’il comporte, j’ai une très jolie ballade, arrangée par Philippe Joseph, intitulée " Maman”. Un titre qui marche très bien.
Mon album est produit par T.C In Productions (Tony Chasseur) et est distribué à la Martinique par mon jeune frère Patrick Pennont, représentant sur place T.C In Productions.
Je suis récemment revenue de la Martinique où j’ai participé à différents podiums, je me suis produit dans des night-clubs et dans des émissions télévisées. Promo oblige ! J’insiste sur le fait que je voyage beaucoup et que je fais souvent le va-et-vient entre la France et la Martinique.

Avez-vous bon caractère ?

Franchement, je pense que oui, d’une façon’ générale. Je n’aime pas l’injustice, je suis aimante, sensible, très famille, réservée, timide. Je crois être quelqu’un d’assez juste dans ce que je dis et aussi dans mes choix. J’ajoute que je suis jalouse et, parfois, assez embêtante, voire même pénible !
 
Etes-vous sportive ? Quels sont vos loisirs ?

Je fais du sport à la maison et en salle. Côté loisirs, je privilégie le cinéma, la lecture, la couture et aussi la pâtisserie. J’aime préparer de bons petits plats pour mon chéri.                                                                             
                                                                         
                                                                     Christian Alain Modeste (04/05)

            retour 

                                                                                         


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net