Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Dimanche 28 Mai
Saint Germain
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

Femmes créoles avec AMINA LE MAGAZINE DE LA FEMME


Jocelyne Watson

Jocelyne Watson

Depuis plus de deux ans, elle reçoit les personnes atteintes par la maladie et leurs proches pour les aider dans leur vie de tous les jours. Plusieurs actions de sensibilisation ont été menées ces derniers temps malgré le peu de moyens financiers. Pour les trois ans de l’association, plusieurs manifestations sont prévues dans le département.

Jocelyne Watson est née le 5décembre 1952 à Cayenne. Célibataire, trois enfants, elle est une personne active qui sait se mettre au service des autres. Elle préside aux destinées de l’association Guyane Obésité pour Aider è Maigrir (AGOM) depuis sa création le 19 mars 2002. Une structure qui a vu le jour à la suite d’un constat effectué par les médecins de Guyane qui voulaient tirer la sonnette d’alarme sur la surcharge pondérale. C’est ainsi que ces professionnels de santé accompagnés d’un groupe de bénévoles ont décidé d’apporter des informations, d’éduquer sur la nutrition. Les membres de I’AGOM tiennent des permanences le premier et le troisième mardi de chaque mois afin de pouvoir échanger avec la population...
En trente mois d’activités, I’AGOM est devenue un espace d’écoute, d’échanges pour les personnes ayant une surcharge pondérale, voire atteinte d’obésité. “Les professionnels de santé apportent leurs connaissances sur l’équilibre alimentaire, Ils nous évitent surtout de croire à tous les artifices qui soi-disant font maigrir mais qui, en réalité, font fondre le porte-monnaie”, affirme Jocelyne Watson présidente-fondatrice de cette association qui lune contre l’obésité.

Quelles sont les caractéristiques de l’obésité ?

Les définir serait discriminatoire. Pour moi, est obèse toute personne qui aurait un sentiment de mal-être lié à un surpoids. Selon les spécialistes, on devient obèse lorsqu’un individu est au-dessus de 30 IMC par rapport à sa taille normale.

L’obésité est considérée comme une maladie ou c’est une façon d’être ?

Personne ne choisit d’être gros, aussi je considère l’obésité comme une maladie.
Etre obèse en Guyane est une honte pour certaines personnes ?
Pour celles qui prétendent être bien dans leur tête, pas du tout mais, pour d’autres, ce n’est peut-être pas une honte mais cela reste un handicap important.

Quel regard porte la société sur les personnes obèses ?

Le regard de la société guyanaise est passif. Car les Guyanais n’ont pas encore compris que l’obésité va en grandissant, et que notre jeunesse est en train de perdre les repères du bien manger. Pour certains, c’est la facilité des voitures ambulantes, des fast-food ou des grignotages à longueur de journée.
Heureusement que certaines institutions (CGSS, EDF, SRIAS, DSDS) commencent à prendre en compte et à sa juste valeur ce phénomène de santé publique.

Est-ce une difficulté de plus pour ces personnes qui souffrent déjà dans leur tête ?

Oui, car viennent s’y greffer d’autres ennuis de santé, de confort, et le regard de l’autre.

Quelles sont les actions que vous avez déjà organisées ?

Nous organisons diverses manifestations informations : sur les marchés, séminaires en hébergement, démonstrations culinaires, petits déjeuners dans les établissements scolaires, activités sportives, séminaires en hébergement pour ados, et adultes, rencontre avec nos aînées, journée sports et alimentation. Nous avons beaucoup de projets. Pour les réaliser, il faudrait que nos partenaires nous subventionnent et adhèrent à nos idées, ce qui n’est pas toujours le cas.

Pourquoi réaliser des actions différentes alors qu’en réunissant les deux générations, l’une pourrait aider l’autre à s’en sortir à la maison ?

C’est aussi une éventualité, mais l’encadrement des ados demande une attention toute particulière, mais c’est une idée à retenir.

Qui sont les animateurs de ces réunions ?

Médecin spécialiste, chirurgien, psychiatre, psychologue, nutritionniste, diététicienne, cuisinier, moniteur sportif, kinésithérapeute. Ceux ou celles qui ont vécu de leur obésité, etc..

En quoi l’apport d’un psychologue est-il important dans la gestion d’un régime alimentaire ?

Avant de pouvoir parler alimentation, il faut déjà savoir pourquoi vous êtes là et vous y êtes arrivé. De nombreuses personnes obèses ont souffert psychologiquement à un moment de leur vie. Il faut être bien dans sa tête pour maigrir. Nous ne parlons pas de régime alimentaire au sein de notre association, nous apprenons à équilibrer les repas en connaissant les calories.

Quelle est la finalité exacte de ces séminaires ?

Faire prendre conscience aux gens qu’il y a une différence entre bien manger et se remplir le ventre.
Savoir manger sainement et se réconcilier avec le sport sont deux éléments indispensables pour avoir un bien-être et éviter les maladies cardio-vasculaires.

C’est quoi bien manger ?

Trois repas par jour, en consommant trois légumes et deux fruits au quotidien. Il n’est pas interdit de se faire plaisir avec un petit rouge ou de la viande mais il faut éviter la surconsommation. N’oubliez pas que c’est l’excès en tout qui nuit à la santé.

Que faut-il éviter comme aliments si on ne veut pas venir grossir la liste des personnes obèses ?

On peut manger de tout, aucun aliment n’est interdit, il vous suffit de savoir les associer et ne pas se resservir trop souvent, sauf en crudités, qu’il est obligatoire de commencer à manger avant le plat de résistance. Il ne faut pas consommer trop de sel ou trop de sucre. Il faut vraiment trouver le juste milieu et cela peut faire avec l’aide d’un pharmacien, d’un diététicien ou autre professionnel de santé. Les sodas sont un véritable danger pour la santé.

Que faut-il faire pour retrouver un corps normal ?

Manger équilibré et pratiquer une activité sportive de façon régulière.

Quels sont les conseils que vous pouvez donner aux gens obèses qui souhaitent s’en sortir ?

N’ayez pas honte de votre corps, et si vous prenez la décision de maigrir faites vous aider par ceux qui connaissent cette souffrance ou qui ont vécu l’obésité. Méfiez-vous de ceux qui en font un commerce !

Ne serait-il pas judicieux de faire des actions dans les écoles, à la base pour sensibiliser les jeunes sur la composition d’un repas équilibré ?

C’est déjà fait, et nous continuons dans cette même direction, car la prise de conscience peut venir que de nos jeunes.

                                                                                        Frantz Montoban

Retour


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.torop.net