Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Mardi 27 Juin
Saint Fernand
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

Guadeloupe




VIEUX-HABITANTS

            BASSE-TERRE         
               
                
GRANDE-TERRE

Géographie

Vieux-Habitants est une commune de 7 611 habitants répartis sur un territoire de 5 870 ha.

 Vieux-Habitants, enclavé souffre de ses difficultés d’accès.
Rappelons que le seul moyen de communication jusqu’en 1930 pour gagner Basse-Terre ou les autres communes de l’île afin d’y vendre les produits agricoles, reste la voie maritime au départ de l’Anse à la Barque.

Ce port naturel protégé par la batterie de La Pointe Debuque est aujourd’hui un mouillage idéal pour les plaisanciers qui apprécient les côtes de cette commune.


La mairie

L'église


Histoire

Vieux-Habitants  qui possède l’église la plus ancienne de la Guadeloupe, édifiée au début du 18ème siècle par des ouvriers-bâtisseurs du Limousin, à l’emplacement d’une première chapelle érigée par les frères dominicains en 1636 et incendiée par les Anglais en 1703 porte parfaitement son nom.
Cette commune est l’un des premiers quartiers occupés par les Français au début de la colonisation.En effet, le terme habitant signifie dans les îIes non pas celui qui habite dans une paroisse

Monument aux morts

mais celui qui a  reçu une concession, exploite une terre et y installe une habitation.
Ainsi le Père Lebreton dans ses écrits précise que de “vieux-habitants libres” sont établis sur la Pointe Saint-Joseph. II nomme l’un d’entre eux, Nicolas Suyllard de la Ramée, plus connu sous le diminutif de la Ramée. Celui-ci contribue à l’épanouissement du quartier Saint-Joseph des Vieux-Habitants.


Cependant  ce territoire était occupé bien avant le début de l’arrivée des premiers colons par les Amérindiens comme en témoignent la découverte récente d’objets archéologiques et la présence d’une station de roches gravées dans le lie de la rivière Duplessis.

Plage


Le tabac, l’indigo et le coton sont les principales ressources de la commune au 17éme siècle. Le café dont l’introduction remonte à 1726 et qui s’adapte parfaitement sur les terres de moyenne altitude de la Cote sous le vent remplace progressivement ces anciennes cultures.
Comme en témoigne l’habitation de la Grivelière, anciennement appelée Fabrique de la paroisse de Vieux-Habitants, cette activité est florissante jusqu’en  1840. Signalons que le café de la Guadeloupe est l’un des meilleurs arabicas du monde.


Site à visiter

DOMAINE DE L'HABITATION DE LA GRIVELIERE
L'habitaion de la Grivelière, située dans la vallée de Grande Rivière, aujourd'hui classée Monument Historique, date de la seconde moitié du XVIIIe siècle. 
Elle porte jusqu'en 1888, le nom de Fabrique de la paroisse Saint-Joseph des Vieux-Habitants, c'est alors une habitation caféière. Ouverte au public et restaurée par le Conseil Régional de la Guadeloupe avec soin, elle permet un voyage dans le passé.

L'HABITATION ET SON DOMAINE FORESTIER
Prévoir 1 heure


L'Habitation de la Grivelière




Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.torop.net