Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Mercredi 24 Mai
Saint Donatien
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

Guadeloupe



GOYAVE

             BASSE-TERRE         
               
                 
GRANDE-TERRE

Géographie

La commune de Goyave compte 5 060 habitants répartis sur un territoire de 5 830 ha.

Les terre cultivables ont été occupées dès le début de      la colonisation. La culture de la canne à sucre s'impose rapidement et fait la richesse de ce bourg. Il a une            vocation agricole, en étant construit en bordure de mer,     sur des terres marécageuses.
Il ne reste aujourd'hui que peu de vestiges de ce passé cannier remplacé progressivement par la culture de la banane et l'aquaculture.

La forêt humide abrite des sites exceptionnels comme les chutes de Moréau

Mairie

Histoire

C'est sous le nom de Sainte- Anne de la Petite Rivière,     à Goyave, qu'est fondée officiellement la paroisse en 1684. Elle est ainsi placée sous la protection de Saint-Anne.
L'abondance des goyaviers présents le long d'une des principales rivières de la région donne la seconde partie     du nom.

Goyave est une terre de labeur. En 1780, elle compte 10 habitations sucrières. Elle est donc l'une des communes les plus touchées par la Révolution Française. Les incidents commencèrent après l'exécution sur la place      publique d'un esclave de l'habitation la Rose. Il était à        l'origine d'un complot avorté. Puis, le Comité                     Révolutionnaire décida la mise sous séquestre des exploitations, qui furent déclarées propriétés nationales.    Cet épisode provoqua la fuite des planteurs.

En 1802, lors de la révolte noire pour le maintien des libertés, le bourg et l'église sont incendiés.
Amoindrie, Goyave passe sous la dépendance administrative et religieuse de Petit Bourg, jusqu'en          1827-  date à laquelle le Baron des Rotours signe l'acte de séparation.

En 1847, Jean- Baptiste Jammes, en est le maire.            Décédé en 1857, il est inhumé sur l'habitation Champ d'Asile. Il est le grand-père du célèbre poète Francis Jammes.


Eglise





Monument aux morts




Salle des fêtes

Sites à visiter

LE JARDIN D'EAU-BLONZAC
Voilà une visite inoubliable, recommandée par le Parc National.
Ouvert du mercredi au dimanche.  
LES CHUTES DE MOREAU
Elles rivalisent de beauté avec celles des chutes du Carbet, mais attention aux conditions météorologiques.


LE PORT

Le port



ANCIEN PONT METALLIQUE 1874

Ancien pont métallique



GLACIERE (Fonctionne à l'énergie hydraulique )

La glacière





PORTES DE L'ANCIENNE PRISON 1849

Porte de l'ancienne prison


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.torop.net