Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Mercredi 29 Mars
Sainte Gwladys
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

Economie

Retour Capesterre-Belle-Eau

Capesterre Belle-Eau est une commune d'une grande richesse. En effet elle présente de multiples facettes.
Tout d'abord, c'est sur son rivage que débarqua Christophe Colomb quand celui-ci découvrit la Guadeloupe le 4 novembre 1493.
Ensuite la commune possède les deux sites les plus visités de la Guadeloupe : l'Allée Dumanoir et les chutes du Carbet.
On trouve également à Capesterre l'une des activités économiques principales du département : la culture de la banane.
Elle est l'une des trois communes (avec Le Moule et Saint-François) où l'on trouve une forte communauté de guadeloupéens d'origine indienne.  

ÉCONOMIE
L'économie de Capesterre est double. Elle possède un secteur traditionnel en difficulté et une économie plus moderne.

Economie traditionnelle
Contrairement à ce que l'on pourrait penser, Capesterre n'a pas toujours été une terre de banane. Jusqu'en 1945, date d'apparition de la banane, la canne à sucre était omniprésente.

Aujourd'hui la culture de la banane est la principale activité économique de Capesterre Belle-Eau. La commune fournit plus de 30 % de la production bananière de la Guadeloupe.
Par ailleurs, à Capesterre, il y a une forte tradition de pêche et on peut se rendre à Bananier (petit port de pêche) pour acheter son poisson, mais aussi du côté de Sainte-Marie.

Dans un registre plus traditionnel, il faut citer la manioquerie qui se trouve près du pont de Petit-Pérou :on y fabrique encore farine de manioc et cassave, héritage des peuples Arawaks et Caraïbes.

Enfin, il ne faut pas oublier les " kabrièlè " , chasseurs de crabes, que l'on peut voir vendre le fruit de leurs activités, sur le bord de la route dans la région de la plage Roseau.

Economie moderne
L'économie moderne est représentée par l'apparition de nombreux commerces.
 


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.torop.net