Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Dimanche 30 Avril
Saint Robert
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

L'Architecture

Retour Basse-Terre

L'architecture créole à l'exemple de sa société est multiple. D'un côté nous trouvons l'architecture publique façonnée par la référence absolue qu'est la métropole, de l'autre l'architecture civile, populaire qui trouve son origine dans les traditions amérindiennes, africaines, et européennes. Malgré la fragilité des matériaux, l'absence d'architectes, les destructions dues aux catastrophes naturelles, la Guadeloupe a su conserver des témoignages de cet art qui structurent encore le paysage.

ALI TUR

Après le terrible cyclone de 1928, Ali Tur, architecte du Ministre des colonies, à la demande du gouverneur Tellier est chargé de la reconstruction de la Guadeloupe.
L'architecte dans l'esprit des idées hygiénistes choisit le ciment armé alors inconnu en Guadeloupe comme matériau.
Economique, il est en parfaite adéquation avec les reflexions menées par Ali Tur qui opte pour une architecture imposante respectant les facteurs climatiques dont le style rompt avec la tradition. Il a laissé son emprunte dans de nombreuses communes en édifiant des bâtiments publics qui ponctuent le paysage urbain.

LA CASE CRÉOLE

La Case traditionnelle dont le modèle de base se compose de deux pièces sans couloir s'ouvre sur l'extérieur grâce aux porte fenêtres. Elle mesure 6m sur 3m. Composée d'une ossature en bois assemblée et chevillée, elle possède une toiture en tôle ondulée à deux pans.
Mobile car construite sur des terres allouées, elle est posée sur 4 pierres d'angle plus une centrale l'isolant de l'humidité su sol et la protégeant des termites. En planches ou en essentes, recouverte de roseaux ou de tôle, en bois brut ou peint, en gaulettes à Marie- Galante parfois en dur, la case avec ses nombreuses variantes reste l'élément structurant du paysage guadeloupéens.





La case créole

LA CASE DE PÊCHEURS

Construite à partir de matériaux de récupération, tôle usagées, peintes avec des fonds de pots servant à la protection des canots, ces cases permettent d'entreposer le matériel des marins-pêcheurs

La case de pêcheurs


LA MAISON DE MAÎTRE

L'habitation est un domaine terrien, c½ur de l'économie des colonies dont la fonction est la mise en valeur des terres par le travail servile. Elle s'organise sur un modèle type , où l'on distingue la maison du maître, les bâtiments agricoles et les cases à nègres. Si ces structures ont aujourd'hui disparu,
la maison de maître souvent demeure.. Annoncée par une allée de palmiers, "la grande case" aussi nommée. Beaucoup moins somptueuse que les demeure des cotonniers louisianais généralement en bois avec un soubassement de pierre se caractérise dès le 19 ème siècle par sa galerie. Lieu de passage obligé, bien ventilée elle sert de pièce d'accueil.






La maison de maître


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.torop.net