Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Mardi 25 Juillet
Saint Jacques
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

 Guadeloupe



LES ABYMES

       

           GRANDE-TERRE
          
               BASSE-TERRE

 Géographie

Les Abymes est la commune la plus peuplée de Guadeloupe.
Elle compte 63 054 habitants sur 8 125 ha.

Elle accueille une population attirée par son dynamisme: avec l'extension économique de Pointe-à-Pitre et le développement industriel de Jarry.


 Histoire

Entre terre et mer, entre ruralité et modernisme, Les Abymes a été érigée en paroisse en 1726.
Installée dans un premier temps entre le morne Miguel et le cimetière de Pointe-à-Pitre, elle doit son nom aux marécages insalubres de palétuviers et de mangues qui la recouvraient.
On peut se référer au Père Labat : "c'était un brouillard pernicieux que l'on appelait drap mortuaire des savanes…."
Le développement rapide de Pointe-à-Pitre entrave son extension. En effet, Pointe-à-Pitre est devenu dès le milieu du XVIII è siècle, le principal centre commercial de l'île.
Le bourg trouve son emplacement actuel en 1846. Son activité est alors tournée vers la culture de la canne a sucre.
La commune est secouée par de violentes grèves dès la la fin du XIX è siècle. Les émeutes de 1895, 1910, 1956, et de 1962 sont menées par des ouvriers agricoles travaillant pour la puissante usine Darboussier . Ce fut l'occasion de terribles affrontements.
Dès le début des année 60, l' assainissement des marais permet la construction d'importantes cités, comme celles de Grand Camp et du Raizet.


 Site à visiter

CHAPELLE NOTRE-DAME DE LA GUADELOUPE
En 1855, l'abbé Poujade élève un oratoire, après avoir demandé à l'Evêché d'acheter le morne dit « du Calvaire ».
Dès 1856, cet oratoire est remplacé par une chapelle.
Le 3 mai 1858, elle est solennellement bénie et est précédée d'un chemin de croix.

Lieu de pèlerinage, elle est fréquentée le Vendredi Saint. 

Chapelle Notre-Dame de la Guadeloupe



Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net