Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Jeudi 20 Juillet
Sainte Marina
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

 Guadeloupe

  

ANSE-BERTRAND

     
              GRANDE-TERRE
    
                   BASSE-TERRE

 Géographie

Anse Bertrand est une commune de l'extrême Nord de Grande-Terre, aux terres déséchées par le soleil et balayées par les alizés.
Elle s'étend sur 5 380ha pour 5 073 habitants.

La Pointe de la Grande Vigie, la Porte d'Enfer, le Trou de Man Coco, le Trou du Souffleur sont parmi les plus beaux paysages naturels de l'île.
Le sentier des douaniers est l'occasion de découvrir les falaises ansoises battues par les ressacs des vagues.


 Histoire

Anse Bertrand est attachée à la commune de Port-Louis jusqu'en 1737.

Implantée sur le site de l'Anse Saint-Bertrand, elle est la terre de refuge des derniers Caraïbes de la Guadeloupe.
En effet, en 1660, lors du Traité de Basse-Terre, le Gouverneur Houël laisse aux Amérindiens les terres les moins fertiles et les plus lointaines du chef-lieu, une réserve de 2 000 ha.
Cette réserve est située entre la Pointe de la Grande Vigie et la Pointe des Châteaux. Acculés à l'extrême nord de leur territoire, les Caraïbes cèdent progressivement leurs terres aux premiers colons installés dans cette zone. Ces derniers sont venus y cultiver le coton et la canne à sucre.

Ainsi, en 1790, on dénombre 12 cotonneries et 21 sucreries.
En 1848, 24 moulins à vent et 20 habitations sucreries sont recensés. Celle de Mahaudière est ,en 1840, le cadre d'un procès célèbre de la Guadeloupe.
Le planteur Douillard Mahaudière fut accusé d'avoir laissé au cachot pendant deux ans l'esclave Lucile, soupçonnée d'avoir empoisonné sa maîtresse.

Tout au long du XIX è siècle, le rendement cannier ne cesse de décroître. Les terres sont peu à peu rachetées par l'Usine de Beauport implantée à Saint-Louis qui, jusqu'à sa fermeture en 1990, domine le développement économique du Nord de Grande-Terre.


 Sites à visiter



MOULIN À VENT DE LA MAHAUFIÈRE
Ce bâtiment date de la fin 18 ème siècle.
Voici la section Campêche, qui est la partie la plus ancienne de l'Habitation-sucrerie de 450 ha.  




LE CIMETIÈRE
Situé autour de l'église du bourg, il possède les plus anciennes tombes de la Guadeloupe.   




L'ÉGLISE
L'église est de la seconde moitié du 19 ème siècle. 





POINTE DE L'ENFER
Etendue sur 2 à 4Km au Sud-Est de la Pointe de
la Grande Vigie par la D122 






POINTE DE LA GRANDE VIGIE
Etendue sur 1 à 8 km au Nord-Est du bourg par la D122  




L'HIPPODROME DE SAINT-JACQUES
Dernier hippodrome de la Guadeloupe, l'hippodrome de Saint-Jacques est situé en pleine campagne.
Il attire, de décembre à juin, tous les dimanches, un public d'habitués venus nombreux: ils sont attirés par les courses de chevaux et les paris.
Demi-sangs mais aussi Pur-sangs sont montés par des jockeys caraïbéens qui foulent une piste, tantôt boueuse, tantôt poussiéreuse sous un soleil de plomb. 



TROU COCO


Moulin à vent de la Mahaufière






Eglise


Pointe de l'Enfer



Pointe de la Grande Vigie












Trou Coco




Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net