Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Lundi 27 Mars
Saint Habib
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

Femmes créoles avec AMINA LE MAGAZINE DE LA FEMME


Cindy Fabre

Cindy Fabre


La nouvelle ambassadrice de charme a pour nom Cindy Fabre. Elue le 4 décembre dernier, à la salle de Vinci de Tours, Miss France 2005 est d’origine franco guadeloupéenne. Elle succède ainsi à l’Alsacienne Laetitia Bleger. Quelques instants de suspense, tous les spectateurs retiennent leur souffle. Le présentateur annonce "Miss Normandie est Miss France". Les deux jeunes filles encore en compétition pour le titre tombent en pleurs dans les bras l’une de l’autre.

Comment se porte Miss France ?

Je suis un peu épuisée par les sollicitations de la presse et des médias. Mais je suis plus en confiance, je me sens mieux. Je sais que je suis Miss France, cela ne doit pas me faire oublier ce que je sais et d’où je viens. Je dois néanmoins garder la tête sur les épaules. Je veux rester moi-même.

Vous étiez surprise de votre élection ?

Je ne savais pas que j’allais gagner. Toutes les filles étaient très belles, les unes et les autres. Je remercie beaucoup mes concurrentes.
Comment s’est terminée la soirée du 4 décembre ?
Il y avait beaucoup de monde autour de moi, notamment des stars. J’ai été présentée au président du jury, Francis Huster. Après le repas qui s’est déroulé dans la soirée, je suis retournée dans ma chambre d’hôtel à quatre heures du matin, crevée.

Comment s’est déroulée la première rencontre avec vos parents ?

Une immense émotion. Ils étaient tous deux en larmes. Après mon sacre, derrière les coulisses j’ai pleuré dans les bras de ma maman, car jusqu’à maintenant je ne réalise toujours pas mon titre. Je sais que ma ville de Normandie a fêté l’évènement.

Qu’allez-vous faire de votre titre ?

Quand on parle de Miss, on ne pense qu’à sa beauté. On oublie qu’elle a aussi un coeur. J’ai envie de partager des moments d’amitié et d’amour, notamment avec les gens de la rue, confrontés aux difficultés de tous ordres. Je veux marquer mon attachement aux valeurs de respect des autres et de tolérance. Je rends hommage à mes parents de m’avoir donné des valeurs.

Comment imaginez-vous l’année qui s’annonce ?

J’espère en retirer un enrichissement personnel et pouvoir apporter beau coup aux autres. Je ne sais pas comment l’année se passera mais, aux cotés de Xavier et de Geneviève de Fontenay, je pense qu’elle se déroule ra bien.

Un dernier mot ?

Je tiens à remercier le Comité de Miss Normandie, ainsi que mes parents, et tous les gens qui m’ont soutenue pendant cette élection. Gros bisous et merci à tous les habitants de la métropole, sans oublier l’Outre-Mer, qui ont voté pour moi.
                                                                                     Frank Halimi (01/05)


        
  retour


Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.torop.net