Planet Antilles

   Accueil        
 
Partenaires

Accueil
Samedi 16 Decembre
Sainte Alice
Les îles à découvrir
La Guadeloupe
La Martinique
Les Saintes
Marie-Galante
Désirade
Saint-Martin
Saint-Barthélémy
La Barbade
La République Dominicaine
La Réunion
Planet gastronomie
Recettes
Planet services
Annonces
Envoyez vos cartes
Galerie photos
Horoscope
Trafic routier en Ile de France
Météo
Contact & gestion
Qui sommes nous ?
Publicité sur le site
Nous écrire
Mentions légales
Rejoignez-nous
Problème sur le site

Guadeloupe




PORT-LOUIS 


              GRANDE-TERRE 

             
BASSE-TERRE
      

Géographie

Port-Louis est une commune de 5 580 habitants répartis sur un territoire de 4 400 ha.
Les réverbères de la rue Achille René-Boisneuf, les nombreuses maisons en bois dites « maisons haut et bas », les bâtiments publics reconstruits après le cyclone de 1928 par l'architecte  Ali Tur donnent à Port-Louis un cachet tout à fait exceptionnel. Le temps semble s'y être arrêté.
Bourg tranquille, autrefois nommé Pointe d'Antigues commande une région de plateaux vouée à la canne à sucre (l'usine de Beauport ferme définitivement ses portes en 1990, laissant une plaie ouverte dans le c½ur des Port-Louisiens) se tourne aujourd'hui vers d'autres productions agricoles et maritimes avec son port de pêche.
Depuis 1980 ce secteur d'activité s'est déplacé vers le quartier de Zéphyr où un port a été construit.




Eglise



Histoire

Appelé Pointe d'Antigues aux premiers temps de la colonisation et Port Libre durant la Révolution, Port Louis doit son nom à sa façade ouverte sur la mer des Caraïbes et au rayonnement de Louis XIV.
Port-Louis protégé par trois batteries, partagé entre sa vocation cannière et maritime possède au 18 ème siècle un statut très particulier, celui de rade foraine. Ainsi, entre le 15 juillet et le 15 octobre, les navires peuvent mouiller dans la rade, quelques jours pour vendre leur cargaison et acheter des denrées aux habitants.
On note deux quartiers de pêcheurs distincts celui du Souffleur et celui de Rambouillet.
Mais l'histoire de Port-Louis est aussi intimement liée à celle de la canne à sucre. Le 18 ème siècle est marqué par le développement des habitations sucrières.
Pourtant dès 1837 ce système économique tire à sa fin au profit des usines centrales.
Le tremblement de terre de 1843, l'émancipation des esclaves, la concurrence du sucre de betterave en sont les causes. Aussi, en 1863 Auguste Souques transforme la sucrote familiale de l'habitation Beauport en usine sucrière.
Fragilisée par les conflits sociaux, les difficultés financières, l'usine est achevée en 1908 par une Société Anonyme dont le siège est à Bordeaux, la SAUB. Celle-ci devient le poumon économique du Nord de Grand-Terre. En 1965, elle emploie plus de 2 100 ouvriers agricoles et est à son apogée.
Frappée par les cyclones et des sècheresses successives entraînant la diminution de la production, l'usine de Beauport ferme définitivement ses portes en 1990, laissant une plaie ouverte dans
le c½ur des Port-Louisiens.



Le port





Usine de Beauport


Sites à visiter

LE BOURG ET SON ARCHITECTURE URBAINE
Les réverbères de la rue Achille René-Boisneuf, les nombreuses maisons en bois dites « maisons haut et bas », les bâtiments publics reconstruits après le cyclone de 1928 par l'architecte  Ali Tur donnent à Port-Louis un cachet tout à fait exceptionnel. Le temps semble s'y être arrêté.
L'église Notre Dame-du-Bon-Secours construite en 1891, son autel en marbre sur lequel repose une inscription témoignant de la foi des esclaves libérés, la présence des temples hindous sont autant d'éléments phares du patrimoine de Port-Louis.  




LE CIMETIÈRE
Le cimetière marin où la plupart des tombes sont de simples monticules de sable bordé de conques de lambi.










LA PLAGE DU SOUFFLEUR


Mairie






Cimetière





Plage du Souffleur





Newsletter
 S'inscrire à la newsletter >>

 

Plan du site
Copyright © 2004 Planetantilles.com tous droits réservé
Création :Torop.net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net